Rumeurs
Officiel

Manchester United surveille un ancien coach de Chelsea

ten hag applaudit sourire
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Chaque semaine placée un peu plus sur la sellette, Erik ten Hag pourrait bien vivre ses derniers mois à Manchester United qui chercherait déjà son remplaçant.

La révolution est peut-être enfin en marche à Manchester United. Après plus d’une décennie de disette, l’arrivée de Jim Ratcliffe et Ineos chez les Red Devils pourrait enfin permettre aux Mancuniens de ramener un titre en Premier League. C’est du moins ce qu’a laissé entendre l’homme d’affaires au cours de ses premières sorties médiatiques en tant que nouvel actionnaire du club. Et pour cela, il semblerait que le président de l’OGC Nice souhaite donner un grand coup de pied dans la fourmilière dès cet été pour faire peau neuve et repartir sur des bases plus solides. En ce sens, Erik ten Hag serait en grand danger sur son banc alors que les résultats de son équipe laissent encore et toujours à désirer. 

Graham Potter visé pour remplacer ten Hag

Pour preuve, cette saison, l’entraîneur hollandais affiche un bilan catastrophique de 19 victoires, trois nuls et 15 défaites. Avec une sixième place en Premier League et une élimination prématurée en Ligue des Champions dès la phase de poules à la dernière place de son groupe, l’avenir de l’ancien coach de l’Ajax ne semble plus s’écrire à Manchester. Ainsi, selon The Sun, les dirigeants mancuniens auraient déjà des cibles en tête pour remplacer leur technicien actuel. Outre Zinedine Zidane qui aurait déjà refusé la proposition, les Red Devils souhaiteraient désormais se pencher sur le cas de Graham Potter. L’ancien coach de Chelsea et Brighton, entre autres, est sans club depuis avril dernier et son éviction des Blues, seulement sept mois après son arrivée. Cette idée viendrait de Dan Ashworth, nouveau directeur sportif de MU qui avait collaboré avec le technicien de 48 ans chez les Seagulls.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré