Rumeurs
Officiel

Yacine Adli s’éloigne encore de l’Algérie

yacine-adli
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Le milieu de terrain de l’AC Milan a encore une fois recalé les Fennecs et espère toujours jouer en faveur de l’équipe de France.

La binationalité est bien souvent un sujet complexe chez les jeunes joueurs. Une réalité d’autant plus vraie en France où beaucoup de joueurs ont le choix d’évoluer pour la France ou pour une sélection étrangère. Nabil Fékir, Karim Benzema ou encore les frères Hernandez avaient notamment l’opportunité d’évoluer pour une nation différente de la France (Algérie ou Espagne). Si ces joueurs ont finalement choisi de représenter l’hexagone sportivement, d’autres ont fait le choix inverse à l’image d’Aymeric Laporte (Espagne), Houssem Aouar (Algérie) ou encore Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon). Une décision parfois guidée par un amour de sa sélection d’origine mais bien souvent aussi par un échec de ne pas s’être imposé dans sa nation préférentielle.

« J’ai choisi la France pour le haut niveau »

Ce dernier cas de figure aurait notamment pu être celui choisi par Yacine Adli, milieu de terrain à l’AC Milan. L’ancien joueur des Girondins de Bordeaux et du Paris Saint-Germain dispose de la double nationalité franco-algérienne mais n’a jamais caché son désir de jouer sous les couleurs françaises. Et si, à bientôt 24 ans, il n’a toujours pas pu goûter à une première convocation, son désir semble être resté inchangé comme il l’a annoncé à la Gazzetta dello Sport ce samedi. Bien qu’il avoue avoir eu des discussions avec Djamel Belmadi au sujet d’une convocation avec l’Algérie, le natif de Vitry-sur-Seine semble bien décidé à évoluer avec la meilleure nation selon lui : la France. « J’ai parlé avec Djamel Belmadi, les choses allaient dans le bon sens, il m’appréciait beaucoup, mais la situation s’est compliquée après son départ. Je suis supporteur de l’Algérie mais en tant que joueur j’ai choisi la France. J’ai choisi la France pour le haut niveau. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré