Rumeurs
Officiel

Algérie 3-2 Bolivie : En vidéo, le festival de buts pour les débuts de Pektovic à la tête des Verts

Vladimir Petkovic (Algérie), première réussie
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Pour les débuts de Vladimir Petkovic à la tête de la sélection algérienne, les Verts se sont imposés face à la Bolivie sur le fil (3-2), après avoir été mis à mal.

Les questions étaient nombreuses vendredi soir aux alentours de 22h (heure française), aux abords du stade Nelson Mandela de Baraki (Algérie). Et pour cause, il s'agissait de la première apparition de Vladimir Petkovic en tant que sélectionneur de l'Équipe Nationale, marquant ainsi le début d'une nouvelle ère sans Djamel Belmadi, remercié quelques semaines plus tôt après une piteuse élimination au premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations.

Soir de premières pour l'Algérie

Opposée à la Bolivie dans le cadre des FIFA Series, une nouvelle compétition conçue par la Fédération Internationale dans le but de rassembler des équipes nationales de différentes confédérations n’ayant pas l'habitude de s’affronter, l’Algérie a dû s’employer jusqu’au bout pour renouer avec la victoire.

Pour son premier match à la tête de l’Algérie, Petkovic a choisi de titulariser Yacine Brahimi, de retour à l'âge de 34 ans après plus de deux ans d'absence en sélection. Reboosté par un niveau de jeu retrouvé à Al-Gharafa au Qatar, l’ancien joueur de Porto s’est montré à son avantage durant les 45 premières minutes, brassard au biceps, contribuant notamment en tant que passeur décisif pour l'ouverture du score d’Amine Gouiri. Actuellement en bonne forme avec le Stade Rennais, l’ailier a profité de sa cinquième apparition sous le maillot des Verts pour fêter sa première réalisation (1-0).

Mandi se troue puis se rachète

Les Algériens semblaient avoir fait le plus dur, mais une erreur d’Aïssa Mandi a permis à Algaranaz d’égaliser pour la Bolivie (1-1). Les locaux ont ensuite eu du mal à retrouver leur jeu, allant jusqu’à concéder un second but sur coup franc, marqué par Sagredo (1-2). Sérieusement bousculés par l’actuelle avant-dernière sélection des éliminatoires du Mondial 2026 de la zone Amérique du Sud, les Fennecs ont malgré tout réussi à réenclencher la machine.

Un débordement de Youcef Atal suivi d'une passe de Moncef Bakrar ont permis au revenant Yacine Benzia d'égaliser (2-2). Dans les arrêts de jeu, Mandi s'est racheté de son erreur en offrant la victoire aux siens au bout de la nuit (3-2). Un résultat que les hommes de Petkovic tenteront de confirmer dès mardi contre l'Afrique du Sud, toujours en match amical (22h).


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales