Rumeurs
Officiel

Luis Enrique juge les premiers mois de Lucas Beraldo

Beraldo-PSG-Liverpool-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Joueur d’avenir recruté cet hiver par le Paris Saint-Germain, Lucas Beraldo a été jugé par Luis Enrique avant d’affronter Reims.

Si l’hécatombe de blessés au Paris Saint-Germain avait de quoi effrayer pas mal de monde, il semblerait que ce ne soit pas le cas de Lucas Beraldo. La recrue hivernale du PSG a su profiter des absences de Marquinhoset Danilo Pereira pour occuper l’axe de la défense parisienne ces derniers temps et semble avoir plutôt bien rempli son rôle. Une bonne nouvelle alors que ses premières rencontres ont été délicates sur le plan sportif, notamment en raison de son placement par Luis Enrique. En effet, le brésilien avait surtout occupé le rôle de doublure de Lucas Hernandez sur le côté gauche jusqu’à présent. Seulement, son très bon match contre la Real Sociedad à Anoeta a peut-être rabattu les cartes aux yeux du technicien espagnol qui pourrait une nouvelle fois le positionner dans l’axe de la défense contre Reims dimanche. En attendant, l’ibérique s’est montré plus que convaincu du bon début d’aventure de Lucas Beraldo dans la capitale française en conférence de presse.

« On dirait qu’il est Parisien »

« C’est évident que chaque joueur à un poste de prédilection mais il ne faut pas se concentrer sur ça. J’aime beaucoup Beraldo dans l’axe mais si l’équipe a besoin de lui sur un côté, pourquoi ne pas le faire ? C’est pareil pour Lucas Hernandez, pareil pour Dembélé qui est ailier mais peut jouer au milieu ou en attaque. Pour moi, même un attaquant peut jouer défenseur si l’équipe a besoin. Il faut jouer là où on a besoin de toi et j’aime ces joueurs qui peuvent se sacrifier pour l’équipe, c’est la plus belle chose pour un groupe. Je l’ai dit, je l’ai répété, c’est le fruit du travail de Luis Campos de pouvoir recruter un joueur comme lui dans un poste délicat pour nous avec des blessures. On a besoin de temps pour s’adapter, un changement de continent, de pays, de langue, de philosophie. On dirait qu’il est Parisien et qu’il sort du centre de formation, c’est incroyable la manière dont il s’est adapté. C’est un joueur qui a beaucoup de personnalité et d’incroyables qualités. Il s’adapte parfaitement à notre idée de jeu, c’est l’exception qui confirme la règle car en général tout le monde a besoin de temps pour s’adapter ».


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré