Rumeurs
Officiel

OM : Gasset lâche une piste sur son avenir

Jean-Louis Gasset dans son nouveau jardin du Vélodrome
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Présent en conférence de presse à la veille de la réception de Nantes, le coach de l’OM, Jean-Louis Gasset, n’a pas échappé aux questions liées à son futur.

Appelé à remplacer Gennaro Gattuso jusqu’à la fin de la saison, Jean-Louis Gasset a conquis son monde dans la cité phocéenne, fort d’un démarrage tonitruant depuis sa prise de fonction il y a moins de trois semaines. En signant, demain face à Nantes (20h45), un nouveau succès de rang en autant de rencontres, le Montpelliérain de naissance pourrait devenir le premier entraîneur marseillais à remporter ses cinq premiers matches toutes compétitions confondues depuis le Brésilien Otto Gloria en 1962. Autre signe de la bonne passe actuelle traversée par l’OM, l'avenir de Gasset sur le banc olympien est désormais sur toutes les bouches.

Gasset en mission à l'OM

Un tel début lui a-t-il donné envie de prolonger son aventure à la tête de l’équipe première de Marseille ? Interrogé ce samedi en fin de matinée en conférence de presse sur la possibilité de voir celle-ci se prolonger, l’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire s’est montré pragmatique. "Il y a une phrase qui me plaît actuellement, c'est "profiter de l'instant". J'ai signé pour 100 jours, on me demande si je me sens capable de... Je réponds "ok, je vais vous faire la mission", a répondu le technicien de 70 ans.

Également questionné sur le rôle du conseiller sportif de l’OM dans sa venue, Gasset a confié : "En ce qui concerne Mehdi, je pense que c'est lui qui a pensé à moi. Nous avons de nombreux amis communs, il connaît très bien certains d'entre eux, et nous avons des amis en commun parmi les joueurs que j'ai entraînés. Lorsque le président et lui ont dû définir le profil idéal, alliant expérience et compétence sans prétention, je pense que c'est Mehdi qui a proposé mon nom."


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales