Rumeurs
Officiel

Jean-Louis Gasset met en garde ses joueurs avant la rencontre face à Clermont

Gasset-OM-Shakhtar-Donetsk-édito-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Après deux victoires en autant de rencontres, Jean-Louis Gasset n’attend aucun relâchement de la part de ses joueurs pour poursuivre sur cette dynamique.

S’il a semblé câliner ses joueurs depuis son arrivée il y a un peu plus de dix jours, Jean-Louis Gasset ne souhaite pas pour autant que son effectif se ramollisse. Avec ces deux victoires en autant de rencontres sur le banc, le technicien n’entend pas s’arrêter là et a averti ses joueurs : il n’attend aucun relâchement. Il faut dire que l’OM est encor loin de remplir ses objectifs alors que le club traîne à une triste 9ème place, à seulement cinq points de l’OL. Si la Ligue des Champions semble désormais difficile à aller chercher, les olympiens vont devoir batailler pour au moins aller jouer l’Europe la saison prochaine et ne pas finir bredouille en mai. Ainsi, le coach de 70 ans a mis en garde son équipe en conférence de presse avant le déplacement à Clermont.

« Il faut que chacun monte encore d’un cran »

« Je vais étape par étape. Demain, je demande confirmation de ce que j’ai vu les deux premiers matches. Ne commencez pas à regarder les séries, ni le classement. On se focalise sur ce match à l’extérieur, après, on avance. On a marqué sept buts en deux matches, mais il faut que chacun monte encore d’un cran, ils savent que c’est possible, il faut garder le cap. Demain, c’est un test. Il y a beaucoup de travail, il fallait faire dans l’urgence. Il faut bien commencer à l’extérieur, sans regarder le classement. On veut juste réussir une bonne fin de saison. »

« Quand je suis arrivé, les joueurs n’avaient pas de confiance »

« C’est un groupe avec lequel il faut aller doucement. J’ai demandé un cran de plus, mais il ne faut pas les lâcher. On travaille dans la bonne humeur, mais on reste rigoureux. Quand on voit les buts qu’on encaisse, il y a un manque de confiance. Quand je suis arrivé, les joueurs n’avaient pas de confiance. Il fallait adopter une tactique qui correspondait avec les têtes. Maintenant, ça va mieux. On va pouvoir affirmer notre jeu. Je vois la confiance, les sourires revenir, il ne faut pas que ça retombe, il faut continuer notre route. J’ai dit aux joueurs : "on se focalise sur le match de Clermont à l’extérieur. Et après, on avance. Petit à petit". »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré