Rumeurs
Officiel

Paul Pogba soutenu par le président de la Commission antidopage italienne

Pogba-regard-Juventus-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Au lendemain de l’annonce de sa suspension pour les quatre prochaines années, Paul Pogba a reçu le soutient de Giuseppe Capua, le président de la Commission antidopage de fédération italienne.

C’est tout le monde du sport et du football qui est attristé ces dernières heures par la sentence de quatre ans de suspension émise à l’encontre de Paul Pogba. Celui qui n’a plus été vu sur un terrain de football depuis le mois d’août dernier en raison d’un contrôle anti-dopage positif à la testostérone va probablement mettre fin à sa carrière si l’appel de sa suspension n’aboutit pas. Une bien triste nouvelle pour celui qui traverse un passage à vide depuis de nombreuses années, tant sportivement, qu’en dehors du terrain. À tel point, que la légende des Bleus a déjà reçu les soutiens de bon nombre de ses paires et des fans après cette nouvelle. À tel point que Giuseppe Capua, le président de la Commission antidopage de fédération italienne, a lui-même annoncé publiquement sa déception à la suite de l’annonce de cette sentence.

« Je ressens une grande douleur humaine »

« Je ressens une grande douleur humaine, je suis sûr que le garçon va beaucoup souffrir. Trouver un athlète positif et assister à sa condamnation, après tout, n’est jamais une victoire. Pas même pour la lutte contre le dopage, un système complexe qui englobe le sujet à 360 degrés : de la formation préventive à la salle d’audience. Les données montrent que le phénomène du dopage dans le sport italien est en nette diminution et que les dernières années ont été des années de calme relatif, surtout en Serie A : avant Pogba, il y avait eu l’affaire Palomino en juillet 2022, qui a été acquitté par le tribunal antidopage et par le TAS ».


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré