Rumeurs
Officiel

« Le fair-play financier est une escroquerie » selon John Textor

John Textor s'explique
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Président de Crystal Palace en parallèle de l’Olympique Lyonnais, John Textor s’est agacé du fair-play financier en Angleterre qu’il juge en faveur des grosses écuries.

C’est un sacré coup de gueule que vient de lâcher le président de l’Olympique Lyonnais, John Textor. L’homme d’affaires américain qui commence à retrouver des couleurs du côté de la Ligue 1 avec les Gones est en revanche plus embêté outre-manche avec son autre club de Crystal Palace. Les Eagles traînent à une décevante 13ème place, à seulement huit points du premier relégable. Une situation qui agace le patron de Botafogo et Molenbeek qui s’est lâché lors du Business of Football Summit organisé à Londres par le Financial Times. Selon lui, la Premier League et ses règles de fair-play financier ne permettent pas aux petites équipes de hausser leur niveau, privilégiant le maintien des grosses écuries en haut du classement.  

« Nous n’avons pas le droit de dépenser autant que les équipes du top 6 »

« Peu importe que vous ayez un milliard de dollars en liquide dans une brouette, vous n’avez pas le droit de le dépenser. Il est clair que les règles sont conçues pour s’assurer que les clubs qui ne génèrent pas de revenus importants ne puissent pas rattraper leur retard. Evangelos Marinakis, le propriétaire de Nottingham Forest, a déclaré avoir beaucoup d’argent pour financer son équipe, mais il n’en a pas le droit. S’il dépense trop et fait ce que les supporters veulent, quelqu’un vient lui retirer des points ? Ce n’est pas normal. Le fair-play financier est une escroquerie qui consiste à dire qu’il s’agit d’une question de durabilité. La durabilité devrait concerner la qualité de votre bilan, et non les ratios par rapport à votre différentiel entre profits et pertes. Il n’y a personne qui pense que cela a un sens. Nous avons trois milliardaires dans notre groupe de propriétaires (à Crystal Palace), peut-être plus. Nous n’avons pas le droit de dépenser autant que les équipes du top 6. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré