Rumeurs
Officiel

Un indésirable au PSG courtisé en Espagne

ben arfa kurzawa jese psg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Un résident permanent du loft du Paris Saint-Germain en fin de contrat en juin prochain serait dans le viseur de plusieurs clubs espagnols.

Il aura été le sujet d’une des prolongations de contrat les plus controversées et incompréhensibles de l’histoire du football. Si cette affirmation peut sembler disproportionnée, c’est pourtant la réalité en ce qui concerne le prolongement du bail d’un certain Layvin Kurzawa. Le latéral gauche français est présent chaque été dans le loft parisien réservé aux indésirables depuis sa prolongation et est pourtant toujours présent au club. Seulement, sa situation n’évolue pas d’une année à l’autre. Pour preuve, sur ces deux dernières saisons au Paris Saint-Germain, l’ancien monégasque n’a joué que 17 minutes réparties sur deux rencontres. Même lorsqu’il a été prêté la saison dernière du côté de Fulham, son temps de jeu a été famélique avec seulement six rencontres disputées en un an. 

Kurzawa au Betis Séville ?

Mais à en croire les informations de Saber Desfarges, le calvaire du PSG pour se séparer de son joueur devrait bel et bien prendre fin. En effet, le joueur arrive en fin de contrat en juin prochain et plusieurs clubs auraient déjà pris pour cible l’international français. Pour preuve, si tous les noms n’ont pas fuité, celui du Bétis Séville serait revenu. Layvin Kurzawa pourrait donc rejoindre Nabil Fekir en Andalousie après avoir passé près de neuf ans dans la capitale française pour seulement 154 matchs toutes compétitions confondues. Kurzawa était arrivé en échange d’un chèque de près de 25 millions d’euros avec le statut de jeune espoir à l’époque et n’a jamais vraiment réussi a remplacé le très apprécié Maxwell comme les supporters l’espéraient.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré