Rumeurs
Officiel

Rouen n’est pas favori avant d’affronter Valenciennes selon Maxime d’Ornano

FC Rouen en coupe de France
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Après avoir battu Toulouse et Monaco, l’entraîneur de Rouen se veut prudent avant d’affronter Valenciennes en quart de finale de Coupe de France.

Alors que l’Olympique Lyonnais a obtenu le premier billet pour la demi-finale de coupe de France mardi soir contre Strasbourg après une séance de tirs au but, Rouen reçoit Valenciennes ce mercredi pour intégrer le dernier carré. Après être venu à bout de Toulouse et l’AS Monaco à la surprise générale, le huitième de National pourrait presque partir avec le statut de favori face au bon dernier de Ligue 2 qui a hérité d’un tirage plus abordable au tour précédent en s’imposant contre l’AS Saint-Priest. Néanmoins, Maxime d’Ornano a tenu à remettre les choses dans leur contexte avant la rencontre de ce soir, estimant que l’équipe de Ligue 2 était forcément favorite contre une équipe de National.

« J’insiste, on n’est pas favoris »

« On pourrait penser que le tirage est abordable. Je ne le vois pas comme ça. Il faut se dire que le match suivant est toujours le plus dur, et bien le préparer en occultant ce que l’on a fait avant. Les joueurs seront mobilisés. L’enjeu est tellement intéressant : c’est une place en demi-finale ! Peu importe qui on doit rencontrer, les joueurs seront galvanisés. J’insiste, on n’est pas favoris. On rencontre une Ligue 2. Il faudra encore réduire cette hiérarchie pour se qualifier. Pour moi, c’est le plus dur des trois derniers que nous avons eus. C’est assez fréquent que des équipes en difficulté dans leur championnat fassent des parcours en coupe. Et comme on vient de battre deux Ligue 1 (Toulouse et Monaco), on va pratiquement être favoris. Mais il ne faut pas oublier que c’est une Ligue 2, avec des joueurs de Ligue 2 qui jouent toute l’année en Ligue 2 à un rythme de Ligue 2. La différence, déjà, elle est là. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré