Rumeurs
Officiel

OM - PSG : le communiqué cinglant du CUP

Luis Enrique sur le banc du PSG perplexe
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

À l’occasion du retour de la Ligue 1 entre l’OM et le PSG, le groupe d’ultras du club parisien s’est fendu d’un communiqué assassin envers la LFP.

La victoire de l’équipe de France au Stade Vélodrome hier soir face au Chili a aussi marqué la fin de cette trêve internationale du mois de mars. La fin de cette trêve rime donc avec le retour de la Ligue 1, et ce, dès ce week-end. Ainsi, outre les derbys du Nord avec Lille - Lens et de Bretagne avec Lorient - Brest, cette 27èmejournée de championnat sera marqué par le choc le plus attendu de la saison entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Un Classique disputé au Stade Vélodrome après la première manche disputée au Parc des Princes le 24 septembre dernier et largement remportée par le club de la capitale (4-0). Seulement, comme d’habitude, cette rencontre sera marquée par l’absence de supporters parisiens, le déplacement ayant été interdit pour l’occasion. Une décision qui n'a pas manqué de faire réagir le CUP qui n’a pas mâché ses mots à l’encontre de la LFP.

« Nous n’en pouvons plus de ce traitement »

« Bientôt 15 longues années que nous, supporters du Paris Saint-Germain, sommes interdits de nous déplacer à Marseille. Depuis le 24 octobre 2009, nous notre liberté d’aller et venir est bafouée et notre pays est incapable d’organiser un déplacement de supporters pour le classico du championnat… Nous ne supportons plus ce traitement discriminatoire des fans de football, pas plus que nous n’aimons l’atmosphère aseptisée des stades sans fans adverses (..) Toute l’année, les supporters français vivent des dizaines d’interdictions ou de restrictions de déplacement. Chaque saison, la commission disciplinaire de la LFP punit collectivement les supporters indociles et ferme des stades entiers ou des tribunes populaires (…) Nous n’en pouvons plus de ce traitement, il est plus que temps que l’État, les préfectures et les instances de football assument leurs responsabilités et, à l’instar de nos voisins italiens, allemands ou anglais, arrivent enfin à gérer les déplacements de supporters. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré