Rumeurs
Officiel

OM : Moumbagna répond sèchement à ses détracteurs

Faris-Moumbagna-OM 200424
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Attaqué sur son niveau de jeu limité depuis son arrivée à l’OM durant le mercato hivernal, Faris Moumbagna a répondu aux critiques lors d'une conférence de presse ce samedi.

Il restera dans les mémoires comme celui qui a permis à l’Olympique de Marseille de recoller au Benfica jeudi soir. Unique buteur dans le temps réglementaire de ce quart de finale retour de la Ligue Europa (1-0), Faris Moumbagna a contribué à enflammer un stade Vélodrome déjà bien chauffé à blanc. De quoi rebooster la cote du Camerounais, arrivé sur la Canebière en janvier dernier à la surprise générale pour 8 millions d’euros en provenance de Bodo/Glimt en Norvège.

Décisif à quatre reprises (3 buts, 1 passe décisive) en 13 apparitions sous la tunique olympienne, l’attaquant de 23 ans a été l'objet de railleries depuis sa signature en raison d'une qualité technique jugée en deçà des attentes d'un club comme l’OM. Jamais avare d’efforts sur le terrain en revanche, Moumbagna était présent en conférence de presse ce jour pour évoquer les sensations provoquées par son but salvateur après des débuts compliqués.

Moumbagna fait fi des critiques

« C’était un moment spécial, c’était fou de voir le stade se lever. On a tout donné durant tout le match », a confié le Lion Indomptable aux 2 sélections. « C’est vrai qu’à mon arrivée, j’ai été critiqué, je le suis encore jusqu’à présent. Je sais ce que je sais faire, je suis à la disposition du coach s'il a besoin de moi. Le reste, je n’y fais pas attention. »

Faris Moumbagna en a profité pour glisser un petit message à son entraîneur qui aura certainement besoin de ses services tant l’ensemble de l'effectif marseillais semble tirer la langue en cette fin de saison : « Je pense qu'à son arrivée il est entré dans la tête de tout le monde (sourire). Il insuffle de la détermination à tout le groupe. J'ai une bonne relation avec lui. Il faut continuer de faire ce qu'il nous demande de faire. On essaie de le suivre à la lettre », a conclut le numéro 14 phocéen.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales