Rumeurs
Officiel

Mercato d'hiver 2024 : Les 5 clubs ayant réalisé les plus gros bénéfices

Boey-mercato-hiver-2024-Galatasaray
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Le mercato d’hiver 2024 a été animé avec plusieurs gros mouvements en Ligue 1 notamment. Certains clubs en ont profité pour remettre de l’ordre dans leur compte. Découvrez les 5 clubs ayant réalisé les plus gros bénéfices sur le marché des transferts cet hiver. 

5) Santos FC (24,5 millions d’euros de bénéfice)

Notre périple débute à Santos. Relégué pour la première fois de leur histoire en deuxième division brésilienne en décembre dernier, le club, qui a été rendu célèbre par les exploits de Pelé ou encore de Neymar, a opéré un profond renouvellement au sein de son effectif cet hiver. 

Au total, 15 joueurs ont débarqué dans l'État de São Paulo, 25 ont, de leur côté, fait le choix de plier bagage. Parmi cette vague de départs, Marcos Léonardo a été vendu à Benfica pour 18 millions d’euros selon Transfermarkt, Jean Lucas pour 4,5 millions d’euros à Bahia, João Victor (Botafogo) et Gabriel Pirani (DC United) ont rapporté, de leur côté, un peu plus de 2,5 millions d’euros dans les caisses du club. Ce qui fait de Santos, le cinquième club de ce classement. 

4) Club Athletico Paranaense (29,58 millions d’euros de bénéfice)

À un peu moins de 400 Km de Santos, l’Athletico Paranaense a également bien vendu cet hiver. On pense en premier lieu à Vitor Roque. Transférée au FC Barcelone, la pépite du club basé à Curitiba s’en est allée pour 40 millions d’euros. Vitor Bueno (Cerezo Ozaka) et Lucas Halter (Botafogo) ont également été vendus. Au total, la formation dirigée un temps par l’ancien entraîneur des Girondins Ricardo a enregistré un bénéfice de 29,58 millions d’euros. Un beau montant pour le club qui a terminé huitième du dernier championnat brésilien. 

3) Galatasaray (30,95 millions d’euros)

Galatasaray prend la troisième place de ce classement avec 30,95 millions d’euros rentrés dans ses caisses cet hiver. Une bonne partie de ces bénéfices proviennent de la vente de Sacha Boey au Bayern Munich (30 millions d’euros). À cela, il faut ajouter les 5 millions d’euros du transfert de Cédric Bakambu vers le Betis Séville et retirer 4,05 millions d’euros qui correspondent aux arrivées de Derrick Hohn, Serge Aurier et Carlos Vinicius. Un bon mercato pour Galatasaray qui avait lâché 17 millions d’euros six mois auparavant.

2) La Gantoise (32,20 millions d’euros)

Très associé à Lyon cet hiver, La Gantoise pointe à la deuxième place de notre classement (32,20 millions d’euros). Il faut dire que la formation dirigée par Hein Vanhaezebrouck s’est faite déplumer cet hiver avec les départs de Gift Orban et de Malick Fofana parti à l’OL, mais aussi d'Hugo Cuypers transféré à Chicago (MLS). Au total, ces trois ventes ont permis au club belge de récupérer 41 millions d’euros. Une partie (7 millions) a été logiquement réinvesti sur la jeune pépite Momodou Lamin Sonko, appelée à devenir la prochaine grosse vente de La Gantoise. Politique de trading oblige. 

1) Hellas Vérone (37,20 millions d’euros)

Le premier de ce classement se nomme l’Hellas Vérone. L’ex-club d’Igor Tudor a enregistré 37,20 millions d’euros de bénéfice grâce à de nombreux départs. Parmi eux, l’ailier belge Cyril Ngonge a rapporté à lui seul 18 millions d’euros au pensionnaire de Serie A. Les ventes d’Isak Hien (Atalanta) et Josh Doig (Sassuolo) ont, de leur côté, rapporté 14,5 millions d’euros à l’Hellas. Très peu dépensière cet hiver, la formation dirigée par Marco Baroni a compensé essentiellement ces départs par des prêts. Une stratégie risquée alors que les Jaune et Bleu pointent à une dangereuse 18ème place, synonyme de relégation en Serie B en fin de saison.  


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya