Rumeurs
Officiel

Fred Hermel place l’OM comme immense favori face à Villarreal

Aubameyang Déçu après un tir manqué avec l'Olympique de Marseille
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Alors que l’OM affrontera Villarreal, pour son huitième de finale de Ligue Europa, les Marseillais sont considérés comme les grands favoris de ce choc.

L’Olympique de Marseille semble déjà avoir remporté son huitième de finale d’Europa League à entendre Fred Hermel. Le spécialiste du football espagnol pour RMC Sport a débriefé le tirage de l’OM qui affrontera le Villarreal de Marcelino et a placé les hommes de Jean-Louis Gasset comme favoris pour ce choc. Selon lui, le sous-marin jaune n’est que l’ombre de lui-même depuis quelques mois et Marseille qui aurait pu tirer le Bayer Leverkusen ou Liverpool, peut s’estimer heureux du tirage. Pour rappel, les Espagnols n’ont remporté qu’un seul de leurs huit derniers matchs.

La déclaration de Fred Hermel

« C’est un bon tirage pour l’Olympique de Marseille. C’est une affiche à leur portée au vu des autres candidats dans le tirage au sort. C’est vraiment un bon tirage. On a cette image du Villarreal d’il y a encore trois, quatre ans mais Villarreal aujourd’hui c’est « ventre mou bas » du championnat espagnol. Mais c’est aussi dans le jeu. Si on regarde les joueurs c’est une belle équipe européenne, il y a de l’expérience, de la technique, mais on sent qu’on est vraiment au bout, au bout, au bout d’un cycle. Avec tous les changements d’entraîneurs qu’il y a eu ces derniers temps dans ce club, on sent qu’il n’y a plus la sérénité d’autrefois. C’est une équipe très friable qui a perdu la magie ». Néanmoins, il a aussi rappelé la présence de nombreux joueurs cadres et de talent tel que Étienne Capoue, Dani Parejo ou Gerard Moreno qui pourrait faire très mal à l’Olympique de Marseille dans les prochaines semaines.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré