Rumeurs
Officiel

Diego Moreira s’explique sur son passage à l’OL

Diego-Moreira-OL-mercato-2024-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Parti de l’OL cet hiver pour Chelsea, après un rapide prêt de six mois, Diego Moreira est revenu sur son parcours chez les Gones.

Neuf petits matchs et puis s’en va. Voici le bilan de Diego Moreira sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais. Arrivé l’été dernier sous forme de prêt en provenance de Chelsea, l’ailier portugais est finalement parti six mois avant la fin de son prêt, en raison de mauvaises prestations et d’un temps de jeu plus que limité. Pourtant, si son passage a été plus que bref, le natif de Liège ne semble pas avoir laissé un mauvais souvenir dans le Rhône. « C’était un jeune joueur, j’aurais bien aimé travailler dans la durée avec lui, car je pense qu’il a une énorme marge de progression » avait notamment déclaré Pierre Sage au moment de son départ.

« Ce fut une très bonne expérience »

Même le joueur ne semble pas avoir de regrets concernant cet échec alors qu’il a justement interrogé sur les six derniers mois de sa carrière. « Ce fut une très bonne expérience, même si la situation du club n’était pas facile. J’ai grandi et autour de moi il y avait des joueurs de grande qualité et d’expérience, avec plusieurs titres à leur actif. J’ai beaucoup appris de Lacazette, qui m’a donné beaucoup de conseils. J’ai beaucoup discuté avec Mama Baldé, notamment parce que nous partageons un lien avec la Guinée. Puis avec Cherki, qui n’a que 20 ans, mais qui est un excellent professionnel depuis des années. Tolisso, champion du monde, Clinton Mata. Et Anthony (Lopes), bien sûr, mon voisin. C’était bon, ça m’a permis de grandir. J’avais des coéquipiers qui m’ont aidé à contrôler cette situation. Le club était mal en point et la pression était plus forte. Cela vous oblige à vivre les choses telles qu’elles sont. Personne n’aime être dans cette position, c’est difficile pour tout le monde. Quand l’équipe ne gagne pas, c’est d’autant plus difficile pour un joueur de 19 ans. »


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré