Rumeurs
Officiel

Villarreal - OM : Le maire de la ville prend une décision radicale

Gasset-OM-Shakhtar-Ligue-Europa-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

À quelques jours de la manche retour entre l’OM et Villarreal, le maire de la ville espagnole a pris une décision radicale.

Décidément, la peur des supporters marseillais n’a pas été ressentie que par Marcelino. Celui qui avait quitté l’Olympique de Marseille après certaines menaces proférées par des ultras semblent avoir fait passer le mot au maire de Vila-real qui a déjà pris des dispositions pour la manche retour des huitièmes de finale de Ligue Europa ce jeudi. José Benlloch Fernandez se veut préventif avant d’accueillir les quelques 2000 supporters marseillais ayant prévu de faire le déplacement jusqu’en Espagne. Dans le cadre des mesures policières habituelles prises face aux matches considérés à haut risque, la ville est allée plus loin et a décidé de fermer dès jeudi après-midi les écoles qui se trouvent à proximité du stade.

Un match à hauts risques

Le coup d’envoi du match se déroulant à 18h45 fera que l'avant-match coïncide avec le départ des élèves des différentes écoles qui se trouvent dans une zone proche de La Cerámica, le stade de Villarreal. Tout cela provoquerait un encombrement dans les environs qui rendrait plus compliqué le contrôle de sécurité en plus de potentiels embouteillages dans la circulation dans la zone. Ainsi, les cours du jeudi après-midi sont suspendus dans les écoles Fundación Flors, Virgen del Carmen et Sarthou Carreres. De la même manière également dans les centres pour enfants Babisol, Kinder Park et Llavors. La décision a été adoptée, selon le communiqué de la mairie, « en tenant compte du fait que ce match retour aura lieu à 18h45 et des mesures spéciales de sécurité prises par le Villarreal C.F., ainsi que par le Corps et forces de sécurité de l'État et notre police locale, après avoir été déclaré match à haut risque et considérant que trois centres éducatifs sont situés à proximité du stade ».


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré