Rumeurs
Officiel

Valérie Pécresse veut aider le PSG à trouver un stade

Nasser AL-KHELAIFI installé dans son fauteuil de l'ECA
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Tandis que Nasser Al-Khelaïfi, en désaccord avec la mairie de Paris, a annoncé jeudi son intention de quitter le Parc des Princes à l'avenir, le président du PSG s'est vu offrir une main tendue par Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France.

Jeudi dernier, la question du lieu de résidence du Paris Saint-Germain a pris un tournant décisif. Alors que la direction du PSG et la mairie de Paris n'ont jamais réussi à se mettre d'accord après des années d'échanges et de ruptures de discussions, Nasser Al-Khelaïfi a fait sensation en déclarant son désir de "bouger du Parc des Princes".

Dans quel stade évoluera donc le club de la capitale ? Si cette question épineuse ne manquera pas de susciter des réactions, ce soir, en marge de la réception du LOSC (21h), alors que des supporters sont profondément attachés à l'enceinte dessinée par l'architecte Roger Taillibert, une voix politique est apparue dans les médias pour soutenir le champion de France en titre dans sa démarche.

Valérie Pécresse tend la main au PSG

Sur X (anciennement Twitter), Valérie Pécresse s'est exprimée à ce sujet : "J'étais favorable à ce que le PSG reste au Parc des Princes. Je prends acte aujourd'hui de la rupture du dialogue avec la mairie de Paris", a publié la présidente de la région Île-de-France. "Je ne laisserai pas le PSG dans l'impasse. Il faut explorer toutes les possibilités pour un stade en Île-de-France."

Plusieurs secteurs susceptibles déjà évoqués

Dans une déclaration au Parisien, l'ex-candidate à la présidence de la République a été encore plus loin en mentionnant les secteurs dans lesquels le club pourrait envisager de s'installer : "Le PSG a toujours été un club parisien et yvelinois. Mais nous allons également examiner les Hauts-de-Seine, le Val-d'Oise, l'Essonne... Je veux que le recensement soit exhaustif." À noter que début janvier, L'Équipe avait révélé qu'un site à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines, ainsi que l'hippodrome de Saint-Cloud, étaient notamment envisagés par la direction du PSG.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales