Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

PSG : réunion mercato la semaine prochaine entre Pochettino et Leonardo

pochettino-psg-asse
Publié le 08/01 par Fabien Borne Icon Sport

Alors que le mercato d'hiver est ouvert depuis le 2 janvier, Mauricio Pochettino et Leonardo ont prévu de faire un point la semaine prochaine pour évoquer les besoins du PSG.

Il suffit de voir le peu de rumeurs qui sortent cet hiver autour du PSG, par rapport à d'habitude, pour comprendre que le club parisien ne fera pas de folies en janvier, dans le contexte économique que tout le monde connaît. RMC Sport nous en dit plus sur la position du club parisien et confirme qu'il ne compte pas casser sa tirelire, même s'il entend bien rester à l'affût des opportunités.

Intronisé le 2 janvier dernier à la tête du PSG, Mauricio Pochettino a demandé quelques jours de réflexion à sa direction selon RMC pour faire une vraie analyse de la situation et de ses forces en présence. La radio ajoute qu'une réunion est prévue la semaine prochaine entre Leonardo et l'entraîneur argentin pour évoquer les contours du mercato hivernal.

Vers un triangle mercato Eriksen-Alli-Paredes ?

Il y sera peut-être question de Dele Alli, qui est dans le dur à Tottenham et que Pochettino connaît bien. Selon le Daily Telegraph, le PSG va tenter de se le faire prêter. RMC confirme l'intérêt parisien, mais reste plus prudent, la piste étant "jugée pour l’instant trop excessive" par Paris. Selon la radio, l'échange de joueurs est d'ailleurs considéré comme la meilleure option par la direction sportive parisienne pour renforcer l'équipe cet hiver.

En Italie, on parle notamment souvent d'un possible échange entre Paredes et Eriksen et La Gazzetta dello Sport du jour évoque même une autre possibilité : qu'Eriksen retourne à Tottenham, que Dele Alli signe au PSG et que Leandro Paredes file à l'Inter Milan... Pour espérer se renforcer, le PSG pourrait aussi miser sur la vente de joueurs et un élément comme Julian Draxler est bien sur la liste des transferts. Pas sûr pour autant que l'Allemand veuille partir à six mois de la fin de son contrat.