Rumeurs
Officiel

PSG : Que devient Keylor Navas ?

Keylos Navas (PSG), à la relance
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Cantonné au rôle de joker de luxe depuis l’arrivée de Gianluigi Donnarumma dans les buts du PSG, Keylor Navas, dont le contrat expire en juin, vit ses derniers mois dans la capitale française.

L’aventure parisienne touche à sa fin. Le Costaricain, recruté en 2019 en provenance du Real Madrid contre 15 millions d’euros, devrait, sauf rebondissement de dernière minute, s’en aller libre en juin prochain. Keylor Navas aurait pu partir en janvier, mais a finalement fait le choix d’honorer son contrat afin d’obtenir une dernière prime au moment de la signature avec son prochain club. Arrivé, fort de trois Ligues des Champions à son palmarès avec les Merengues, afin de faire franchir un cap à l’arrière-garde parisienne, le portier de 37 ans a vu son statut décliner au fil des dernières saisons.

Doublé par la jeunesse de Donnarumma

Lorsque le recrutement bling-bling de la cuvée 2021 a été amorcé, avec en têtes d’affiche Lionel Messi, Sergio Ramos et Achraf Hakimi, le PSG n’a pas manqué d’enregistrer une signature de choix dans ses buts. Libre, Gigio Donnarumma représentait une opportunité de marché, arguait-on à l’époque. Cette arrivée a directement remis en cause le statut de numéro un, jusqu’ici indiscutable, de Navas au poste de gardien. Bien que durant les six premiers mois, le coach de l’époque, Mauricio Pochettino, privilégiait une rotation équilibrée en ses deux derniers remparts, le tournant est survenu lors du huitième de finale de C1 face au Real Madrid durant lequel l’Italien a gardé la cage des Parisiens. Donnarrumma, pas exempt de tout reproche durant cette opposition, a par la suite gardé la confiance du coach argentin, tout comme celle de son successeur, Christophe Galtier.

À la recherche de jeu en Premier League 

En quête de minutes de jeu, Keylor Navas a fait le choix de partir sous forme de prêt à Nottingham Forest, durant le mercato hivernal de 2023. En Premier League, l’ancien madrilène a disputé 17 rencontres, avant de rentrer à Paris l’été dernier. De retour dans l’effectif Rouge et Bleu, le gardien d’1m85 a constaté un nouveau changement de coach à la tête de l’équipe première du PSG. Mais la nomination de Luis Enrique ne lui a pas profité, l’Espagnol plaçant sa confiance entre les mains de Donnarumma.

Des miettes cette saison avant un départ

Si Keylor Navas a, toutefois, bénéficié du grand turnover orchestré par Luis Enrique dimanche dernier face à Reims (2-2), le gardien ne compte guère plus de quatre apparitions cette saison avec la tunique du PSG (deux en L1 et deux en Coupe de France). Pire, la doublure, qui sent le souffle du jeune Arnau Tenas derrière elle, ne semble plus pouvoir compter sur la Coupe de France pour engranger du temps de jeu. Depuis deux tours, Luis Enrique a en effet décidé de confier les buts du PSG à son titulaire habituel. Cela a tout d’une fin frustrante pour Navas qui avait réussi à porter le PSG vers sa première finale de Ligue des Champions en 2020 perdue face au Bayern Munich (1-0). À moins que l'entraîneur parisien ne surprenne, une nouvelle fois, dans ses compositions de départ.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales