⚽️ Live score Récap mercato France Étranger Coupes d'Europe International

PSG : Herrera s'indigne contre le projet de Superligue

herrera-maillot-psg-2020-2021
Publié le 19/04 par Fabien Borne Icon Sport

Ander Herrera a pris la parole sur ses réseaux sociaux pour exprimer son rejet de la Superligue européenne, que 12 grands clubs européens ont décidé de lancer officiellement dimanche soir.

Le fantasme de la Superligue européenne n'a jamais semblé aussi concret. Dans la nuit de dimanche à lundi, douze grands clubs européens ont annoncé la future naissance de cette compétition semi-fermée qui viendra concurrencer la Ligue des champions. Une annonce qui a fait l'effet d'une bombe et qui a poussé plusieurs acteurs du monde du foot à réagir.

Parmi eux, Ander Herrera, milieu de terrain du PSG, un club qui ne fait pas partie des 12 fondateurs de cette Superligue européenne : "Je suis tombé amoureux du football populaire, du football des supporters, du rêve de voir mon équipe de coeur se battre contre les plus grands, a tweeté Herrera. Si cette Superligue voit le jour, ces rêves prendront fin, tout comme l'espoir des supporters des équipes plus modestes de pouvoir gagner sur le terrain le droit de disputer les meilleures compétitions."

Herrera vote pour une Ligue des champions améliorée

Alors que le comité exécutif de l'UEFA a voté ce lundi à l'unanimité la réforme de sa Ligue des champions pour la période 2024-2027, Ander Herrera s'est dit favorable à une nouvelle C1 plutôt qu'à une Superligue : "J'aime le football et je ne peux pas rester silencieux face à ça. Je crois en une Ligue des champions améliorée, mais pas aux riches qui volent ce que le peuple a créé, qui n'est rien d'autre que le meilleur sport de la planète."

Sur les réseaux sociaux, d'autres joueurs se sont déclarés contre ce projet de Superligue, notamment Mesut Özil, qui évolue aujourd'hui à Fenerbahçe après avoir porté les couleurs du Real Madrid et d'Arsenal, deux clubs fondateurs de la Superligue : "Les enfants grandissent en rêvant de gagner la Coupe du monde et la Ligue des champions, pas la Superligue. Le plaisir des grands matchs est qu'ils n'ont lieu qu'une ou deux fois par an, pas toutes les semaines. C'est vraiment difficile à comprendre pour tous les fans de football..."