Récap mercato Livescore France Étranger Coupes d'Europe International

PSG : Al-Khelaïfi répond sèchement à Tebas

al-khelaifi-conf-mbappe-vener
Publié le 22/06 par Fabien Borne Icon Sport

Visé par une plainte de LaLiga pour non-respect du fair-play financier, le PSG contre-attaque médiatiquement. Dans un entretien accordé au journal madrilène Marca, Nasser Al-Khelaïfi a sèchement répondu à Javier Tebas, le président de la ligue espagnole.

Voilà plusieurs années maintenant que Javier Tebas critique publiquement le PSG, Manchester City et ce qu'il appelle les "clubs-états". La récente prolongation de Kylian Mbappé, longtemps promis au Real Madrid, ainsi que la signature d'Erling Haaland à Manchester City, ont fait exploser le président de la Ligue espagnole qui a porté plainte contre le PSG et le club anglais auprès de l'UEFA. Tebas a aussi engagé des poursuites contre le club parisien en France et dans l'UE.

Interrogé sur ces différentes plaintes par le quotidien espagnol Marca, Nasser Al-Khelaïfi a recadré sèchement le président de LaLiga : "Qui est Tebas ? Je ne connais pas cette personne, a d'abord lâché le président du PSG. Notre style n'est pas d'interférer dans les affaires des autres clubs, des autres ligues ou des fédérations, ce n'est pas notre style. Mais je ne vais pas accepter que les autres nous donnent des leçons. Je me fiche de ce qu'ils disent, la vérité est que nous en parlons depuis des années. Nous avons un projet de football à construire et nous allons aller de l'avant. Nous ne sommes pas inquiets de tout ce qui sort dans les médias, car nous ne pouvons pas perdre de temps avec tout ce qui sort."

"Son championnat est un peu mort"

Al-Khelaïfi a ensuite assuré que la prolongation de Mbappé au PSG ne mettait pas du tout son club en porte-à-faux vis-à-vis du FPF : "Chaque année, chaque été, c'est la même chose... Nous savons ce que nous pouvons faire, ce que nous pouvons signer, nous savons mieux que lui ce que nous pouvons faire et personne n'a à nous dire ce que nous devons faire. Nous n'avons pas à nous faire dire par quelqu'un d'extérieur ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire. Si nous le faisons, c'est parce que nous le pouvons. Regardez le cas de Messi. C'était pareil, ils disaient que c'était financièrement impossible et nous avons gagné de l'argent avec Messi. Il n'en a aucune idée et il devrait se concentrer sur son championnat parce que son championnat est un peu mort."