Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Newcastle : Steve Bruce prend la porte (officiel)

steve-bruce-newcastle-souci
Publié le 20/10 par Fabien Borne Icon Sport

Trois jours après la défaite de Newcastle face à Tottenham, Steve Bruce a été remercié par les nouveaux dirigeants des Magpies.

Steve Bruce n'aura pas fait long feu avec les nouveaux propriétaires de Newcastle. Trois jours après la défaite 3-2 de son équipe face à Tottenham, celui qui fêtait sa 1000e apparition sur un banc a été remercié par les Magpies alors que le club est 19e de Premier League. "Newcastle United peut confirmer que Steve Bruce a quitté son poste d'entraîneur principal par consentement mutuel", écrit le club anglais sur son site.

"Je voudrais remercier mon mes adjoints, les joueurs et le staff pour tout leur travail. Il y a eu des hauts et des bas, mais ils ont tout donné même dans les moments difficiles et devraient être fiers de leurs efforts, a réagi Steve Bruce. C'est un club qui bénéficie d'un soutien incroyable et j'espère que les nouveaux propriétaires pourront l'amener là où nous voulons tous qu'il soit. Je souhaite à tout le monde la meilleure des chances pour le reste de la saison et au-delà."

Qui pour remplacer Steve Bruce ?

Ces derniers jours, la presse anglaise avait évoqué l'existence d'une short list comprenant Unai Emery (Villarreal), Roberto Martinez (Belgique) et Steven Gerrard (Rangers), soit trois entraîneurs en poste. Les noms de Lucien Favre et Paulo Fonseca (tous les deux libres) reviennent aussi beaucoup ces dernières heures. "Le processus de recrutement d'un nouvel entraîneur principal est en cours et une nomination sera annoncée en temps voulu", a annoncé Newcastle, qui a précisé que Graeme Jones allait assurer l'intérim en attendant.

De son côté, Steve Bruce a annoncé ces dernières heures au Daily Telegraph qu'il pourrait mettre fin à sa carrière d'entraîneur, lassé notamment par les violentes critiques à son égard. Selon la presse anglaise, les nouveaux dirigeants de Newcastle lui auraient signé un chèque de 9,4 millions d'euros pour mettre fin à son contrat.