Rumeurs
Officiel

Mercato Strasbourg : Patrick Vieira prêt à commettre une grosse erreur ?

Patrick Vieira (RCSA) 180524
Publié le par Clément Vales Icon Sport

À Strasbourg, le transfert surprise de Matz Sels dans les ultimes instants du mercato a laissé un vide. Malgré des débuts prometteurs, son successeur Alaa Bellaarouch peine à endosser son nouveau statut, ouvrant le débat sur l’identité du gardien qui défendra les cages du Racing lors du prochain exercice.

Il avait marqué les esprits pour sa première en Ligue 1. Au lendemain du départ inattendu de Matz Sels, capitaine et gardien des cages du RC Strasbourg Alsace depuis 2018, Alaa Bellaarouch avait été propulsé au rang de numéro un pour la réception du PSG (1-2). Mais son penalty arrêté devant Kylian Mbappé a par la suite laissé place à diverses erreurs individuelles durant la seconde partie de la saison.

De quoi refroidir l’enthousiasme de ses débuts. Pas forcément aidé par la 13ème défense du championnat (48 buts encaissés en 33 matches), l’international U23 marocain présente le moins bon pourcentage d'arrêts chez les derniers remparts de Ligue 1.

Le cas Bellaarouch divise en interne

Désireux de vivre un nouvel exercice plus tranquille que l’actuel, les dirigeants strasbourgeois s’écharpent en interne sur le cas d’Alaa Bellaarouch. Il peut néanmoins compter sur le soutien de Stéphane Cassard, le coach des gardiens. Mais pour combien de temps ? Le technicien, en fin de contrat, n’est pas sûr de voir son bail prolongé du côté de la Meinau.

Patrick Vieira apprécie également le natif de Casablanca. Toutefois, rien ne dit que l’entraîneur alsacien le conservera dans les cages au cours des prochains mois. Dans son édition du jour, L’Équipe précise que son avenir sera discuté à l’occasion des réunions de bilan de fin de saison, prévues à partir de la semaine prochaine entre le président Marc Keller, le responsable du recrutement Loïc Désiré et le champion du monde 98.

Quel gardien numéro un à Strasbourg ?

À l’heure actuelle, toutes les options sont envisageables. Aussi bien la promotion de Robin Risser (19 ans), de retour de prêt de Dijon, que le recrutement d’un gardien extérieur (Omri Glazer, Étoile Rouge de Belgrade), ou encore la venue d’un jeune élément de Chelsea sous la houlette de Blue Co, le consortium propriétaire des Blues et de Strasbourg. En outre, la solution d’un portier plus expérimenté n’est pas non plus à écarter. Mais depuis le rachat du club l’été dernier, l’accent est mis sur les jeunes profils dans une optique de trading, limitant, de fait, le budget alloué aux joueurs dépassant les 23 ans.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales