Rumeurs
Officiel

Strasbourg : les vraies raisons du départ de Matz Sels

Mats Selz ne se reconnaissait plus dans la nouvelle direction strasbourgeoise
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Transféré de manière inattendue à Nottingham Forest lors de la dernière journée du mercato, Matz Sels semble avoir trouvé ses motivations dans son opposition à la nouvelle politique adoptée par le RC Strasbourg Alsace depuis son passage sous pavillon BlueCo.

Ces informations risquent d’apporter de l’eau au moulin des supporters strasbourgeois. Pour beaucoup réfractaires face à un sentiment de dépossession et de perte identitaire depuis le rachat de leur club, ils n’avaient pas hésité à exprimer leur ressentiment, vendredi soir, au moment de déployer une banderole dénonçant le projet du propriétaire BlueCo.

Matz Sels ne se retrouvait plus dans le projet strasbourgeois

Une politique qui a notamment eu pour conséquence le départ contre 8 millions d’euros de Matz Sels, ultime rempart du club alsacien depuis 2018. Sa vente, survenue dans les derniers instants du mercato, en a surpris un grand nombre. Un choix pour lequel le président Marc Keller n'a pas montré d'opposition, saluant le la loyauté de l'homme au cours des six années passées en Alsace. Cela étant, la décision du Belge de 31 ans semble bien avoir pris racine dans l’orientation prise par le RCSA dernièrement.

D’après les révélations des DNA, le gardien de but aurait peu apprécié la tournure de la discussion avec l'un de ses dirigeants en marge d’un déplacement à Monaco en début de saison. Le processus de rajeunissement du groupe entamé l’été dernier ne serait que les prémices d’une vague de départs touchant inéluctablement des joueurs plus expérimentés. Pas du goût du capitaine d’alors. 

La lettre d’adieu de Matz Sels aux supporters

Après ses débuts ce week-end en Premier League avec Nottingham Forest (1-1 face à Bournemouth), Matz Sels a tenu à adresser un message à ses ex-supporters. "Je savais que ce jour arriverait mais je n’aurais pas cru que ce serait aussi difficile pour moi. Je vous dis au revoir après cinq ans et demi ici. Vous m’avez tout donné, vous m’avez soutenu dans les bons comme dans les mauvais moments. Que de souvenirs : la Coupe de la Ligue, la 6e place, être devenu un Diable Rouge, les distinctions personnelles que vous m’avez offertes, toutes les victoires à la Meinau ou à l’extérieur… Je suis très fier que mon fils Céril soit né ici et soit devenu un petit Alsacien. Ces cinq ans et demi sont une grande partie de ma vie. Strasbourg est devenu ma maison. Je remercie tout particulièrement l’ensemble du club, mes coéquipiers, tous les entraîneurs que j’ai connus, le staff, le personnel du club et vous, supporters. Je garde énormément d’amis au Racing. Je vous souhaite le meilleur pour la suite. Je resterai pour toujours un supporter strasbourgeois. J’espère pouvoir revenir à la Meinau pour vous saluer et vous dire MERCI. Un seul amour et pour toujours", peut-on lire sur le compte Instagram du Diable Rouge aux six sélections.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales