Mercato PSG : quand Aulas invite Paris à faire une offre pour Ndombele

Mercato PSG : quand Aulas invite Paris à faire une offre pour Ndombele

MERCATO PSG - Dans son style légendaire, Jean-Michel Aulas a relancé sur Twitter la rumeur d'un transfert de Tanguy Ndombele au PSG. 

Tanguy Ndombele au PSG ? La rumeur n'est pas nouvelle, pas plus que l'intérêt en tant que tel du club parisien, déjà évoqué par plusieurs sources différentes, notamment Le Parisien et Paris United, qui évoquait récemment une réunion entre Thomas Tuchel et... Arsène Wenger au cours de laquelle le nom du milieu lyonnais aurait été évoqué.

Prolongé par l'OL en début de saison, Ndombele rayonne dans l'entrejeu lyonnais et a découvert l'équipe de France en octobre. Probablement le joueur à la plus grosse valeur marchande de l'effectif lyonnais actuellement, le milieu relayeur de 21 ans peut-il être à terme une piste sérieuse pour le PSG, qui cherche un renfort au milieu ?

Invité à donner son avis sur le sujet sur le plateau de Yahoo Sports, Vikash Dhorasoo s'est montré assez pessimiste : "Ce qui est triste c’est qu’un joueur très fort va encore quitter la Ligue 1. Je ne pense pas qu’Aulas le laissera partir au PSG, il préfèrera renforcer une équipe à l’étranger plutôt que le Paris Saint-Germain", confiait ainsi l'ancien joueur du PSG et de l'OL.

Ndombele, trop cher pour le PSG ?

Une analyse que ne partage visiblement pas Jean-Michel Aulas, qui s'est empressé de le faire savoir sur Twitter, relançant par la même occasion l'idée d'un départ de son joueur à Paris : "Mais comment V.D. peut-il énoncer ce type d'information : évidemment que le PSG peut envisager de faire une offre, c'est le joueur qui décide".

Pour que cette éventuelle offre aboutisse, il faudra toutefois aussi que le PSG fasse une offre à la hauteur de ce que réclame le président lyonnais. Selon la presse anglaise, qui évoquait récemment un fort intérêt de Tottenham pour Ndombele, l'OL espère récupérer au moins 80 millions d'euros... Compliqué a priori pour le PSG dans le contexte du fair-play financier, surtout pour cet hiver, où son enveloppe se situerait plutôt autour de 24 millions d'euros.