Rumeurs
Officiel

Mercato OM : Raymond Domenech démonte le choix Roberto De Zerbi 

OM-De-Zerbi-2024-Domenech-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Alors que Roberto De Zerbi est en passe de devenir le nouvel entraîneur de l’OM, Raymond Domenech s’est dit étonné par le choix de Pablo Longoria.

Après avoir étudié les pistes menant à Paulo Fonseca et Sérgio Conceição, Pablo Longoria, le président de l’OM, a trouvé le successeur de Jean-Louis Gasset en la personne de Roberto De Zerbi. Un accord tripartite aurait été trouvé entre le club phocéen, son homologue anglais et le tacticien italien. Bien que la majorité des observateurs du club olympien salue ce choix, plusieurs voix ont exprimé leur désapprobation. Après Jérôme Rothen, hier soir sur RMC, c’est Raymond Domenech, ce vendredi, qui a émis des sérieuses réserves sur le réel niveau de l’ancien entraîneur de Sassuolo, du Shakhtar Donetsk et récemment de Brighton.  

« Il s’est rendu compte que l’année prochaine il allait finir 15e à Brighton, et c’est pour ça qu’il est parti »

« Il y avait un beau projet à faire avec Habib Beye. Il était parfait. Parce que le club est en reconstruction. Il n’y a pas non plus de certitudes avec Beye, mais ce n’est pas la peine de nous faire rêver avec De Zerbi. Et en versant des salaires mirobolants. (…) Brighton, ils ont fini combien du dernier championnat anglais ? Il est derrière tous les gros. C’est Reims, bravo. C’est sa place. Il était à Sassuolo avant et n’a fait qu’une année à Donetsk… Je n’ai rien contre le fait qu’il soit Italien. Il s’est rendu compte que l’année prochaine il allait finir 15e à Brighton, et c’est pour ça qu’il est parti. Mais je ne dis pas que c’est un mauvais entraîneur », a-t-il déclaré dans des propos retranscrits par RMC Sport.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya