Rumeurs
Officiel

Mercato : le Top 5 des plus gros transferts de l’histoire de la Tunisie 

Tunisie-Khazri-mercato-flops-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Engagée dans cette CAN 2024, la Tunisie est un pays qui compte sur le continent africain. Découvrez les cinq plus gros transferts de l’histoire du pays du Maghreb.

5) Wahbi Khazri : de Sunderland à Saint-Etienne (7 millions d’euros) 

En situation d’échec à Sunderland, Wahbi Khazri faisait le choix à l’été 2018 de rejoindre l’AS Saint-Etienne alors en pleine mutation depuis la nomination de Jean-Louis Gasset sur le banc stéphanois quelques mois plus tôt. Pour convaincre le club anglais, les Verts n’hésitaient pas à débourser 7 millions d’euros. Une belle somme pour l’ASSE, plutôt réputée pour ses mercatos à l’économie. Avec pour résultat : un bilan plutôt concluant. Au total, Khazri aura disputé 114 matchs pour 37 buts inscrits et 13 passes décisives délivrées. Son départ sera terni par une descente du pensionnaire de Geoffroy-Guichard en Ligue 2 à l’issue de la saison 2021-2022. Et ce, malgré ses 10 réalisations. Désormais à Montpellier, il pourrait être l’un des grands animateurs du mercato héraultais cet hiver. 

4) Hannibal Mejbri : de Monaco à Manchester United (10 millions d’euros) 

Prêté à Séville cet hiver, Hannibal Mejbri est le quatrième de ce classement. Annoncé comme la future grande star du football tunisien, le milieu offensif tarde pour l’instant à montrer la pleine mesure de son talent. Repéré par l’AS Monaco, Mejbri n’est apparu à aucune reprise avec le groupe pro asémiste. En conflit avec l'entourage du jeune milieu passé par l'INF Clairefontaine, le club de la Principauté s’était même résolu à le vendre à Manchester United à l’été 2017. L’ASM récupérait tout de même 10 millions d’euros dans l’affaire. 

Barré par la forte concurrence dans l’entrejeu mancunien, l’Aigle de Carthage s’est, pour le moment, cantonné à 10 apparitions avec le pensionnaire de Premier League. Après un premier prêt à Birmingham l’an passé, il tentera enfin de franchir un palier avec la formation andalouse. 

3) Wahbi Khazri : de Bordeaux à Sunderland (11,8 millions d’euros) 

Revoilà Wahbi Khazri ! Après la cinquième place, le milieu offensif truste également une place sur le podium. Il faut dire que ce dernier a rapporté gros à Bordeaux après deux saisons et demie en Gironde (64 apparitions, 15 buts et 15 passes décisives). Ses belles performances avec le maillot bordelais n'avaient pas laissé insensible Sunderland. Le club anglais lâchait un chèque de 11,8 millions d’euros pour s’attacher ses services. 

Un transfert qui ravissait, à l’époque, le Tunisien, qui n’avait jamais caché son ambition d’évoluer un jour en Premier League. Problème, son rêve va rapidement tourner au cauchemar. Peu décisif, l’international tunisien ne put empêcher la descente des Black Cats à l’issue de la saison 2016-2017. Plus dans les plans de Sunderland, il partira en prêt à Rennes avant d’être transféré à l’AS Saint-Etienne lors de l’intersaison 2018-2019. 

2) Aymen Abdennour : de Toulouse à Monaco (13 millions d’euros) 

Libre de tout contrat depuis son départ de Rodez l’été dernier, Aymen Abdennour trône à la deuxième place de ce classement. Avant d’enchaîner les pépins physiques qui l’ont empêché de durer au très haut niveau, le défenseur s'était révélé du côté du Toulouse FC. Après deux saisons et demi pleines avec le club de Haute-Garonne, il faisait le grand saut en rejoignant l’AS Monaco à l’hiver 2014 dans le cadre d’un prêt assorti avec une option d’achat, levée six mois plus tard. En dépit de trop nombreuses absences lors de sa première saison, Abdennour s’était affirmé comme un élément important de la formation asémiste la saison suivante.  

1) Aymen Abdennour : de Monaco à Valence (22 millions d’euros)

Les performances d’Aymen Abdennour sous le maillot monégasque n’avaient d’ailleurs pas laissé de marbre : le FC Valence. Le club espagnol le recrutait en août 2015 pour 22 millions d’euros. Mais après une première saison solide, le Tunisien perdra sa place de titulaire lors de l'exercice suivant. Très peu utilisé avec tout juste quatorze rencontres disputées toutes compétitions confondues, le défenseur était envoyé en prêt du côté de l’Olympique de Marseille pendant deux ans (2017-2019). Sans guère plus de succès (14 matchs).


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya