Rumeurs
Officiel

Mercato Bordeaux : les regrets de David Guion sur son aventure girondine

David-Guion-Troyes-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

L’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux désormais à Troyes, David Guion, s’est longuement confié dans un entretien accordé au quotidien local l’Est Éclair. L’occasion pour lui de faire part de ses regrets sur la fin de son aventure bordelaise. 

 

Mis à pied par les Girondins de Bordeaux début octobre dernier, David Guion n’a pas attendu longtemps pour retrouver un projet. Un peu plus d’un mois après son départ de la Gironde, le technicien français s’est engagé avec Troyes, autre club mal en point en Ligue 2 (14e). Avant de diriger son premier match à la tête de l’ESTAC avec la réception d’Angers (samedi, 19h), le néo-coach aubois est revenu sur ses derniers mois tumultueux à Bordeaux dans un entretien accordé à l’Est Éclair

Une intersaison mal négociée

« Il a fallu faire le deuil de cette soirée (contre Rodez), de cette absence de montée et la reprise n’a pas été bien appréhendée. Le président a souhaité vendre les joueurs « bankables », on a perdu six joueurs du onze, on a reconstruit avec un peu plus de moyens. Le premier match, on en prend trois à Pau! On a eu un départ poussif. Le jour où notre tribune de supporters est rouverte, on passe à travers notre match contre Auxerre, regrette David Guion. 

Ça a mis pas mal de doutes, on était quand même l’équipe qui avait le plus de possession, qui réussissait le plus de passes, qui frappait le plus, mais on n’était pas en réussite. On cherchait les solutions, à travers de nouveaux principes de jeu. Dix points en douze matchs, ce n’était pas assez pour Bordeaux, mais on était à six points du cinquième” rappelle l’ancien entraîneur de Reims avant de revenir sur l’épisode de sa mise à l’écart.

“Il n’y a pas eu de soulagement de partir”

"La direction a donc fait ce choix alors qu’il aurait fallu montrer de l’unité. Je suis convaincu qu’on aurait terminé dans le top 5. L’aventure s’est arrêtée comme ça, c’est frustrant quand on choisit son groupe, mais à aucun moment il n’y a eu d’usure. Il n’y a pas eu de soulagement de partir, vraiment pas du tout parce qu’il n’y avait pas conflit ouvert. C’est pour ça que lorsque Troyes m’a sollicité, j’ai dit que je n’étais pas fatigué” confie le natif du Mans. Désormais pleinement focalisé sur sa nouvelle aventure à Troyes, David Guion tentera de redresser la propriété du City Football Group après un début de saison très loin des ambitions affichées par les dirigeants de l’ESTAC (14e de Ligue 2).


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya