Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Mercato ASSE : le feuilleton Mostafa relancé

asse-logo-stade
Publié le 18/01 par Marius Cassoly Icon Sport

Selon Le Progrès, l'ASSE n'a pas lâché la piste menant à Mostafa Mohamed, l'attaquant du Zamalek, malgré l'annonce publique de l'arrêt des négociations par le club égyptien. 

Jeudi dernier, le président de l'AS Saint-Étienne Roland Romeyer s'offrait une sortie très remarquée à la télévision égyptienne, n'hésitant pas à balancer tous les détails économiques de l'offre proposée par son club à Zamalek pour l'attaquant Mostafa Mohamed, tout en menaçant de "donner des noms de gens qui sont intervenus pour toucher de l'argent sur ce transfert" et expliquant que "c'est la première fois qu'un transfert se passe dans ces conditions" depuis qu'il dirige les Verts.

Une sortie médiatique peu appréciée par le club égyptien, qui décida alors de mettre fin aux négociations avec le club du Forez samedi dernier, ajoutant même qu'il prenait dès maintenant toutes "les mesures juridiques nécessaires" pour préserver ses "droits moraux et éthiques". Des échanges interposés qui se sont poursuivis tout au long du week-end. 

L'ASSE calme les tensions

Dimanche, RMC Sport dévoilait le contenu d'une lettre envoyée par Jean-Luc Buisine à Zamalek. "La colère du président Roland Romeyer n'était pas contre le conseil d'administration de Zamalek mais envers tous les contacts et intermédiaires qui voulaient s'impliquer dans le processus de négociation entre les deux clubs. Saint-Étienne est profondément désolé pour ce malentendu. (...) Nous souhaitons sincèrement que Zamalek et Saint-Étienne maintiennent de bonnes relations", écrivait alors le directeur du recrutement des Verts, qui s'était rendu en Égypte il y a quelques semaines.

La radio française ajoutait au passage que les négociations avaient été interrompues car Zamalek attendaient des excuses publiques de Sainté, qui ont donc eu lieu à travers cette lettre. 

Le feuilleton Mostafa totalement relancé ?

Ce lundi, Le Progrès explique dans son édition du jour que Saint-Étienne est toujours intéressé par Mostafa Mohamed et que les contacts entre les deux clubs ne sont pas rompus. Le quotidien régional précise toutefois qu'un point de désaccord reste encore à régler. Il pourrait s'agir de la date du paiement, un point qui posait problème il y a encore quelques jours. Pour rappel, l'ASSE proposait 5 M$ (+ bonus) payables en deux échéances étalées sur un peu plus d'un an. 

Alors qu'il semblait à oublier, le feuilleton Mostafa est désormais relancé et il reste deux semaines aux deux clubs pour trouver un point d'entente.