Rumeurs
Officiel

Mercato : Andy Delort fait le forcing pour revenir en Ligue 1 !

Andy-Delort-de-retour-en-L1
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Sans club depuis la fin de son contrat avec le club qatari d’Umm Salal en février dernier, Andy Delort souhaite fouler à nouveau les pelouses de la Ligue 1. L’attaquant, qui ne manque pas de prétendants, affiche une préférence pour ce nouveau challenge.

Reverra-t-on Andy Delort sur les pelouses du championnat de France dans quelques semaines ? L’attaquant de 32 ans, auteur de 85 réalisations en 259 matchs de Ligue 1, est libre depuis le 12 février et la fin de son aventure assez floue avec l’équipe d’Umm Salal au Qatar. En France, des clubs qui rejoindront certainement pour l’un, potentiellement pour l’autre, l’élite la saison prochaine se montrent intéressés par son profil.

L’ASSE et l’AJA intéressées par Delort

Alors que l’AJ Auxerre (1ère) et l’AS Saint-Étienne (2nde) trustent les deux premières places de la Ligue 2 à seulement deux journées de la fin, ces deux formations historiques du football français pourraient se livrer une autre bataille cette fois-ci sur le marché des transferts. Selon les dernières informations du bien informé Mohamed Toubache-Ter, Auxerre et Saint-Étienne auraient coché le nom de l’international algérien (15 sélections, 2 buts) pour renforcer leurs attaques en vue d’une saison dans l’élite. Des contacts auraient été établis dans ce sens pour une prise de renseignements. Mais les équipes dirigées par Christophe Pelissier et Olivier Dall’Olgio doivent également faire face à la concurrence de Montpellier, vers qui la préférence de Delort se porterait.

Montpellier en pole position sous conditions

Depuis plusieurs semaines, Laurent Nicollin discute avec Andy Delort au sujet d’un possible retour de l’ancien joueur de Montpellier. Si le président du MHSC s’est montré enclin à une telle issue, des conditions préalables restent à remplir. Il y a quelques jours, le fils de « Loulou » s’en est expliqué chez nos confrères du Midi Libre : « Il voulait que l’on se rencontre, on s’est rencontré. La discussion s’est bien passée. Il sait ce qu’il est possible de faire. Il en connaît les paramètres : le maintien, le départ de certains joueurs et les droits télé. Je ne garantis pas que je puisse le prendre ». Le premier critère est acté depuis vendredi soir avec le succès des Pailladins à Toulouse (1-2). La suite sera à suivre dans les prochaines semaines. En attendant, le buteur de Nice se maintiendrait en forme dans l'Hérault...


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales