Rumeurs
Officiel

LOSC - RC Lens : le fatalisme de Brice Samba

Brice Samba fataliste après la défaite de Lens à Lille
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Battu par son voisin lillois vendredi soir à Pierre-Mauroy en ouverture de la 27e journée de Ligue 1 (2-1), le RC Lens a confirmé une fâcheuse tendance cette saison : la difficulté des Sang et Or face à des équipes du premier tiers du classement.

Le derby du Nord entre le LOSC et Lens n'était pas seulement une question de suprématie locale, mais aussi un duel crucial dans la lutte pour l'Europe. Edon Zhegrova a brillé en marquant un doublé, propulsant le LOSC avec une avance de 4 points sur son rival et hissant les Dogues sur le podium. À Lens, les matchs contre les équipes du top 8 sont devenus un défi récurrent cette saison. Sur douze rencontres, Lens n'a remporté que deux victoires significatives : contre l'OM le 12 novembre 2023 et récemment contre Brest le 9 mars 2024. Ce manque de succès contre les concurrents directs ébranle les aspirations de Lens alors que la course vers la fin de saison s’intensifie.

"Cette 6e place, ce sera notre championnat"

Pas toujours irréprochable hier soir, Brice Samba n’a pu que tirer ce constat après la nouvelle défaite contre Lille : "On est tombés sur plus fort. On est à notre place, voilà. Quand on joue contre les plus gros, il nous manque toujours quelque chose. Cette 6e place, ce sera notre championnat", a reconnu le capitaine des Sang et Or. "Ce sont des matches tellement serrés que si tu donnes un peu à l'adversaire, c'est compliqué pour revenir. On sait très bien qu'ils ne perdent pas beaucoup ici. On s'est donné à 100 %. Les mecs n'ont pas triché. Il faut juste être réalistes. On n'est pas au niveau de ces équipes-là."

"Que chacun balaye devant sa porte"

Avant de poursuivre sur un ton fataliste : "Est-ce qu'on a touché le plafond de verre ? Les résultats parlent d'eux-mêmes. On va travailler. Le Championnat n'est pas fini, il reste beaucoup de matches. On est encore dans les temps pour rentrer dans nos objectifs (8e place sur le plan financier, européen sur le plan sportif). Il faut bien se laver la tête. Car elle fait mal ce soir celle-là. Et passer au match suivant, au Havre (samedi prochain). Il faut que chacun balaye devant sa porte, que l'on se remette tous en question. Moi inclus. Et repartir pour bien finir", a voulu remobiliser le gardien numéro 2 des Bleus.

Durant les sept journées restantes avant la conclusion de la Ligue 1, le RC Lens aura deux déplacements cruciaux contre des adversaires du haut du classement : à Marseille le 28 avril, puis à Rennes le 11 mai. Ces rencontres leur offrent une ultime opportunité de renverser la tendance de cette saison et de se positionner favorablement dans la course pour les places européennes.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales