Rumeurs
Officiel

Ligue des champions : Pep Guardiola peste contre le calendrier effréné de Manchester City avant le quart face au Real Madrid

City-Guardiola-calendrier-2024-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

En conférence de presse, Pep Guardiola, l’entraîneur du Manchester City, a déploré l’inéquité entre le calendrier de son équipe et celui du Real Madrid, son adversaire en quart de finale de Ligue des champions. 

C’est devenu une vieille rengaine de Pep Guardiola (Manchester City). À plusieurs reprises cette saison, l’entraîneur espagnol s’est indigné contre le rythme effréné imposé à ses joueurs. 

« Madrid a neuf jours pour se préparer, neuf jours ! »

9 jours avant la première des deux confrontations contre le Real Madrid en quart de finale de Ligue des champions, il s’est montré cette fois plus vindicatif en conférence de presse avant le choc contre Arsenal (dimanche, 17 h 30), déplorant le calendrier allégé de son rival : « Nous jouons contre Aston Villa à 20h15, puis à 12h30 contre Crystal Palace samedi, à 12h30 ! Ensuite nous allons à Madrid mardi. Madrid a neuf jours pour se préparer, neuf jours ! Ils jouent ce week-end et ils je ne recommencerai pas avant notre match. Je voudrais réfléchir et demander un jour de plus, car la différence est grande. Mais il n'y a aucune possibilité… » a regretté le tacticien des Cityzens dans des propos rapportés par Marca. 

Pep Guadiola ne comprend pas le calendrier anglais

Pep Guardiola a aussi regretté le peu de repos accordé à son équipe après le premier match contre le Real Madrid le 9 avril prochain. « Nous jouons ici mercredi contre le Real Madrid lors du match retour, nous pouvons donc jouer samedi ou dimanche en FA. Coventry, United ou Chelsea sont en vacances pendant la semaine. Pourquoi jouons-nous samedi ? Pourquoi ne le font-ils pas ? Donnez-nous un jour de plus quand les autres équipes ne jouent pas en Europe ? »


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya