Rumeurs
Officiel

Les grosses punchlines polémiques de Le Graët sur Zidane

noel-le-graet
Publié le par Marius Cassoly Icon Sport

Interrogé sur Zinedine Zidane, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a tenu des propos très polémiques.

C'est l'interview polémique de ce début d'année. Invité de l'émission Bartoli Time sur les ondes de RMC dimanche soir, afin notamment de revenir sur la prolongation de Didier Deschamps en équipe de France jusqu'en 2026, Noël Le Graët a tenu des propos très polémiques sur Zinedine Zidane. 

À la question de savoir s'il ne fallait pas plutôt nommer un nouveau sélectionneur à la tête des Bleus, le président de la Fédération française de football (FFF) a lâché : "Je sais très bien que Zidane était toujours sous le coude, il ne faut pas se raconter d’histoire. Il avait beaucoup de partisans, certains attendaient le départ de Deschamps pour se précipiter. Mais qui peut faire des reproches sérieux à Deschamps ? Personne. On peut effectivement toujours rater un match. Mais faites le compte. Cela fait dix ans que je suis avec lui et il n’y a pas eu beaucoup de ratés".

Relancé sur la possibilité de voir Zinedine Zidane prendre le poste de sélectionneur du Brésil, Noël Le Graët a enchaîné : "Ça m’étonnerait qu’il parte là-bas. Il fait ce qu’il veut, ça ne me regarde pas moi. Je ne l’ai jamais rencontré. On n’a jamais envisagé de se séparer de Didier. Donc ça ne correspond à rien. Certains journalistes ont besoin de changer ou d’inventer parce qu’ils ne savent pas quoi écrire. Surtout, ils préfèrent écrire du mal que du bien. Donc après, franchement… Je ne serai jamais surpris par ceux qui condamnent à l'avance ou ceux qui ont des idées un peu farfelues. Ça ne m’intéresse pas".

"Zidane ? Je ne l’aurais même pas pris au téléphone"

Face à cette indifférence apparente du principal intéressé, le journaliste lui a alors demandé si cela lui ferait mal au coeur de voir Zizou filer au Brésil. Et le boss du football français a alors lâché une réponse très cash : "J'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut. (...) Il peut aller où il veut, dans un club, il en aurait tant qu’il veut en Europe, dans un grand club. Une sélection, j’y crois à peine en ce qui me concerne. Mais vous avez le droit d’avoir un avis complètement différent".

"Est-ce que Zidane a tenté de vous joindre ces derniers jours ?", a ensuite questionné le journaliste. "Ah, certainement pas. Je ne l’aurais même pas pris au téléphone. Pour lui dire quoi ? ‘Bonjour Monsieur, ne vous inquiétez pas, cherchez un autre club, je vais me mettre d’accord avec Didier’ ? Vous êtes vachement très Zidane. Faites lui une émission spéciale pour qu’il trouve un club ou une sélection", a finalement répondu Noël Le Graët au sujet du champion du monde 1998 et légende du football français.