Rumeurs
Officiel

Les 5 transferts les plus chers de l'histoire du football féminin

transferts-féminins-Ramirez-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Dans l’ombre du football masculin, le football féminin voit également les transferts onéreux se multiplier. Mais alors quels sont les 5 transferts les plus chers de l'histoire du football féminin ?

5) Lindsey Horan : de Portland Thorns à l’OL (250 000 euros)

Cinquième de ce classement, Lindsey Horan. Après un prêt de 18 mois, l’internationale américaine a officiellement rejoint l’OL en juin 2023. Pour s’attacher les services de la milieu de terrain de 25 ans, le club rhodanien a déboursé 250 000 euros, avec un bonus éventuel de 50 000 euros. Une belle prise pour le meilleur club français en football féminin qui récupérait à l’époque une championne du monde. Sous les couleurs des Fenottes, Horan a remporté deux titres de championne de France (2022, 2023), une Ligue des champions (2022) et une Coupe de France (2023). Ce palmarès devrait être encore plus garni à la fin de l’exercice, Lyon étant en course pour un nouveau triplé. 

Bilan : 55 matchs, 15 buts, deux titres de championne de France (2022, 2023), une Ligue des champions (2022) et une Coupe de France (2023).

4) Pernille Harder : de Wolfsburg à Chelsea (350 000 euros) 

Quatrième et avant-dernière de ce top 5, Pernille Harder. Alors finaliste de la dernière Ligue des champions avec Wolfsburg, l’attaquante danoise de 27 ans faisait le choix en septembre 2020 de rejoindre Chelsea. « Je suis ravie de jouer pour un si gros club, d'être avec des joueuses incroyables et de jouer dans le Championnat anglais » déclarait-elle à l’époque. En trois saisons avec les Blues, Harder a remporté deux titres de champion d’Angleterre. L’été dernier, elle a quitté Chelsea pour le Bayern Munich avec sa compagne, l’ex-capitaine du club londonien Magdalena Eriksson. 

Bilan : 80 matchs pour 43 buts, deux championnats d’Angleterre (2021 et 2023), une Coupe d’Angleterre (2023).

3) Jill Roord : de Wolfsburg à Manchester City (350 000 euros) 

Troisième de ce classement : Jill Roord. Devenu rapidement l’élément clé de l’entrejeu des Cityzens et des Pays-Bas, la Batave a été acheté 350 000 euros par Manchester City l’été dernier. Malheureusement, cette dernière a vu son ascension être stoppée par une rupture du ligament croisé antérieur du genou intervenue lors du derby contre Manchester United mercredi 21 février. Sa saison est d’ores et déjà terminée. Un vrai coup dur pour celle qui compte 98 sélections avec les Pays-Bas. 

Bilan : 11 matchs en WSL, 6 buts et 2 passes décisives.

2) Keira Walsh : de Manchester City au FC Barcelone (460 000 euros)

Un temps, la joueuse la plus chère de ce classement, Keira Walsh a été détrônée. Pourtant, la section féminine du FC Barcelone n’avait pas lésiné sur les moyens en offrant 460 000 euros à Manchester City à la sortie d’un Euro 2022 où l’Anglaise avait fait sensation en étant élue meilleure joueuse de la finale remportée par les Three Lions contre l’Allemagne. En huit saisons sous les couleurs des Skyblues, Walsh avait remporté un titre de champion d’Angleterre (2016) et deux Coupes d’Angleterre (2017, 2019). Soit autant de titres qu’après sa première saison avec le FC Barcelone, auteur d’un triplé Championnat d’Espagne - Supercoupe d’Espagne - Ligue des champions lors du dernier exercice. Elle tentera d’aider le club catalan à poursuivre sa mainmise sur le football européen cette saison. 

Bilan : 78 matchs, 2 buts et 3 passes décisives, Championnat d'Espagne, Ligue des champions et une Supercoupe d'Espagne. 

1) Mayra Ramirez : de Levante au FC Barcelone (450 000 euros + bonus)

Voici la première de ce classement : Mayra Ramirez. Cet hiver, l’attaquante colombienne a quitté Levante pour rallier Chelsea contre le chèque de « 450 000 euros fixes, auxquels s'ajoutent 50.000 euros variables » correspondant à plusieurs bonus. 

Un transfert record dans l’histoire du football féminin et surtout un beau pari pour l’avenir tenté par les Blues.« Elle est grande (1,78 m), elle a de la puissance, de la présence, et elle est rapide balle au pied. Dans la surface, c'est une menace » avait déclaré Emma Hayes lors de l’annonce de l’arrivée de Mayra Ramirez. Pour le moment, son compteur but n’est toujours pas ouvert après trois rencontres disputées. 

Bilan : 3 matchs, 0 but.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya