Rumeurs
Officiel

Lens : "Un scandale", Brice Samba fracasse son public

Brice Samba n'a pas apprécié les sifflets de Bollaert envers Wahi
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Vainqueur de Clermont samedi soir (1-0), le RC Lens se relance dans la course à l’Europe après quatre matchs sans le moindre succès. Mais la soirée lensoise a également été marquée par la remplacement d’Elye Wahi, sorti sous les sifflets de Bollaert.

Enfin ! À l'arrêt quasi total depuis quatre journées (1 point pris sur 12 possibles), les Sang et Or ont renoué avec le succès. Il ne leur aura fallu que 29 secondes de jeu pour faire sauter la vigilance de la lanterne rouge clermontoise, avec un penalty converti par Florian Sotoca. Mais Lens n’a pas brillé durant le reste de la rencontre, malgré de multiples assauts devant les cages de Mory Diaw. Elye Wahi, mis en échec à trois reprises par le portier auvergnat et remplacé en toute fin de match (à la 89e minute), a quitté la pelouse sous la bronca de Bollaert. Une réaction vivement critiquée par Brice Samba, après la rencontre.

« C'est un scandale ! »

En zone mixte, le capitaine, dont les rumeurs d’un départ l’été prochain ont récemment été ravivées, a volé au secours du jeune attaquant lensois (21 ans). « Inadmissible. C'est un scandale ! Tu es chez toi, tu mènes 1-0, et un de tes attaquants se fait siffler... j'ai rarement vu ça ! Peut-être que l'an dernier, on a trop habitué les gens à tout gagner, être bons à tous les matchs. Les gens ont peut-être changé leurs attentes », a déclaré le gardien international aux 3 sélections.

Franck Haise défend Wahi

Même son de cloche, quoique plus apaisé du côté de Franck Haise. Durant la  saison, l’entraîneur de Lens n’a pas hésité à piquer à diverses reprises Wahi. Mais l’heure est à la défense de son numéro 9 en mal de réussite (7 buts en Ligue 1). « Wahi ? Je dis plus rien à ceux qui sifflent, je suis avec mes joueurs. C’est comme ça, c’est la vie, il a beaucoup marqué ces derniers temps, le gardien a été très bon. On sait qu’il est complètement avec nous, c’est le plus important. Le public est certainement devenu trop gourmand mais ce n’est pas très grave, c’est notre faute. On a fait 84 points, ils pensent que ça va se répéter tous les ans », a lâché le coach de 53 ans.

Le coach du RC Lens s’est en revanche dit « satisfait de la victoire ». « On l'attendait depuis un bon moment. Je suis, dans l'ensemble, satisfait de la volonté de mettre en place ce que nous voulions, de notre entame de match. Après, finir à 1-0 après une dizaine d'occasions, on peut estimer qu'il en manque. On n'a pas toujours bien joué certaines transitions, ce qui nous aurait permis de nous créer d'autres occasions », a-t-il ajouté. Lens conforte sa sixième place au classement, en attendant la suite de la 30ème journée de Ligue 1.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales