Livescore Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Le Barça ordonne à Dembélé de partir avant la fin du mercato

ousmane-dembele-barca-elche
Publié le 20/01 par Fabien Borne Icon Sport

Directeur du football du Barça, Mateu Alemany a justifié la non-convocation d'Ousmane Dembélé face à l'Athletic Bilbao. Et le dirigeant barcelonais a confirmé que son ailier français devait quitter le club avant le 31 janvier et la fermeture du mercato.

Le feuilleton Dembélé a pris une nouvelle tournure ce jeudi. Non convoqué par Xavi Hernandez pour défier l'Athletic Bilbao en Coupe du Roi ce jeudi soir, en raison de sa décision de ne pas prolonger son contrat en l'état actuel des choses, Ousmane Dembélé est prié d'aller voir ailleurs d'ici la fin du mercato, comme vient de le confirmer son dirigeant Mateu Alemany au micro de Barça TV.

"Avec Ousmane et ses agents, nous avons entamé des conversations vers le mois de juillet. Pendant tout ce temps, six et presque sept mois, nous avons dialogué, nous avons parlé, le Barça a fait différentes offres, a essayé de trouver un moyen pour que le joueur continue avec nous et ces offres ont été systématiquement rejetées par ses agents", a confié Alemany alors que Moussa Sissoko, l'agent de Dembélé, assurait lui en début de semaine sur RMC Sport que le Barça ne s'était jamais assis à la table des négociations jusque-là.

"Dembélé doit partir immédiatement"

Alemany a ajouté "qu'aujourd'hui, 20 janvier, onze jours avant la clôture du dernier mercato avant la fin de son contrat, il nous semble évident que le joueur ne veut pas continuer à Barcelone et n'est pas concerné par le futur projet du Barça. Dans ce contexte, il lui a été communiqué, ainsi qu'à ses agents, qu'il doit partir immédiatement, car nous voulons des joueurs impliqués et nous espérons qu'un transfert aura lieu avant le 31 janvier".

Enfin, Alemany a déclaré que "la conséquence sportive de tout cela, validée par les techniciens et notre entraîneur, c'est qu'on ne veut pas avoir avec nous des joueurs non impliqués, qui ne veulent pas être au Barça, et donc le fait qu'il ne soit pas convoqué n'est rien de plus qu'une conséquence de tout ce processus. Le club n'est pas celui qui doit déterminer cela, l'entraîneur l'a décidé et il a tout notre soutien. Cela nous semble une attitude absolument cohérente".

Si le Barça est déterminé à vendre Dembélé d'ici le 31 janvier, reste à savoir si des clubs passeront à l'action pour un joueur libre dans six mois et si le joueur acceptera de partir, lui qui a encore six mois de contrat. Son entourage a fait savoir jusque-là qu'il ne comptait pas partir en janvier, ni se plier à ce qu'il considère comme un coup de pression de la part du Barça.