Rumeurs
Officiel

La somme astronomique demandée par l’Atletico au Barça pour Joao Felix

Joao Felix clash Atletico Madrid Président
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Le FC Barcelone va devoir aligner un sacré chèque s’il souhaite s’offrir Joao Felix définitivement et le libérer de l’Atletico Madrid.

L’Atletico de Madrid n’a donc pas prévu de faire de cadeau au FC Barcelone. À en croire les informations de Marca, les deux rivaux du Real Madrid devraient durement négocier au sujet de l’avenir du Golden Boy, Joao Félix. Prêté cette saison au Barça par les Colchoneros, le portugais a réalisé des débuts en fanfare avant de perdre peu à peu sa place de titulaire. S’il a retrouvé des couleurs ces derniers jours avec un but pour son retour de blessure après deux semaines d’absence, le bilan n’en reste pas moins mitigé pour l’ancienne star de Benfica. Néanmoins, les catalans croiseraient toujours en son potentiel et envisageraient de le conserver à l’issue de son prêt.

L’Atletico Madrid veut 80 millions d’euros pour Félix

Une issue dont ne serait pas défavorable l’Atletico. Il faut dire que le portugais a vécu un véritable calvaire à Madrid sous les ordres de Diego Simeone au cours de ses quatre années au club. Seulement, le club qui l’a acheté pour près de 126 millions d’euros en 2019 n’a pas prévu de brader son joueur, d’autant plus pour renforcer un concurrent direct au titre en Liga. Ainsi, le média espagnol dévoile que les madrilènes attendraient une offre comprise entre 70 et 80 millions d’euros pour laisser partir leur attaquant définitivement à qui il reste notamment cinq années de contrat. Une somme que serait incapable de proposer le Barça, en proie à de lourds problèmes financiers. Le FC Barcelone pourrait donc tenter d’écarter la piste d’un transfert sec pour s’orienter vers un nouveau prêt pour la saison prochaine. Une option qui pourrait convenir à l’Atletico qui préfèrerait quand même se séparer pour de bon du plus grand flop de son histoire.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré