Rumeurs
Officiel

Équipe de France : Le programme des Bleus de Didier Deschamps avant l’Euro 2024

Deschamps-conf-jpg
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

Dans moins de trois mois, l’équipe de France de Didier Deschamps se rendra en Allemagne pour y disputer l’Euro, mais devra d’abord faire face à une préparation.

Le 17 juin prochain, l’équipe de France entamera l’Euro 2024 avec une rencontre face à l'Autriche à 21h00 à Düsseldorf. Un match qui précèdera le choc face aux Pays-Bas le 21 juin à Leipzig et l’ultime rencontre de cette phase de poules face aux Polonais fraichement qualifiés, le 25 juin à Dortmund. Un programme riche qui pourrait s’alourdir en cas de qualification pour les huitièmes de finale et ainsi de suite en fonction du parcours des Bleus. Mais la France ne se lancera pas sans préparation dans cette compétition européenne. À l’instar de ces deux dernières rencontres face à l’Allemagne et le Chili, les Bleus effectueront deux matchs amicaux en guise de préparation à l’Euro. Une mise en bouche habituelle qui devrait dresser une première équipe type aux yeux de Didier Deschamps avant le déplacement en Allemagne.

À Metz et Bordeaux les 5 et 9 juin

Pour ce faire, la fédération française de football a déjà annoncé l’organisation de deux matchs amicaux les 5 et 9 juin prochains. Bien que les adversaires n’aient pas encore été identifiés, il s’agira vraisemblablement d’équipes non-qualifiées à l’Euro 2024, ce qui enlève une liste assez importante de candidats. L’équipe de France jouera donc à domicile pour ces deux rencontres mais ne disposera pas du Stade de France, en raison des aménagements nécessaires pour les Jeux olympiques qui débutent quelques semaines plus tard. Après avoir affronter l’Allemagne à Lyon et le Chili à Marseille, les Bleus entameront donc cette préparation à Metz (5 juin) avant de se rendre à Bordeaux (9 juin) pour la clôturer. Reste à savoir qui sera de la partie.


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré