Rumeurs
Officiel

« C'est la bonne année en Ligue des champions », le PSG reçoit un soutien inattendu

PSG-Aulas-LDC-2024-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Après Arsène Wenger ou encore Marcel Desailly, un autre personnage historique du football français s’est montré catégorique : le PSG va remporter la Ligue des champions 2023/2024. 

Mercredi, le PSG a rendez-vous avec son histoire avec au programme : un déplacement périlleux au Borussia Dortmund en demi-finale aller de la Ligue des champions. Après avoir éliminé la Real Sociedad en huitièmes et le FC Barcelone en quarts, le club de la capitale se trouve à un pas de la finale tant convoitée à Wembley. Cette fois-ci, contrairement aux années précédentes, les Rouge et Bleu bénéficient d'un soutien unanime dans le football français. Après les éloges d'Arsène Wenger et de Marcel Desailly, c'est au tour de Jean-Michel Aulas, l'ancien président de l'OL, de saluer l'équipe parisienne. Pour lui, le PSG a toutes les cartes en main pour remporter la C1 cette saison.

Jean-Michel Aulas dythirambique sur le PSG

« Est-ce que c’est la bonne année pour Paris ? Oui, je le pense, en essayant de réfléchir aux motivations. Certes, Kylian (Mbappé) va s’en aller. Mais qui plus que lui a envie de la gagner avec son club qui l’a accueilli pendant des années ? Il y a de très bons joueurs, dont un qui vient de Lyon qui est très fort en ce moment (Bradley Barcola), et une dynamique de victoires, une dynamique offensive très importante. Et un entraîneur (Luis Enrique) que j’apprécie personnellement depuis des années, qui donne à ce Paris Saint-Germain une nouvelle ambition » a-t-il indiqué auprès de nos confrères de RMC Sport en marge de la présentation de la nouvelle Ligue féminine de football professionnel, dont il est le président.

 


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya