Rumeurs
Officiel

Bordeaux - Troyes : les Girondins rechutent, le résumé vidéo du réveil troyen

Bordeaux rechutent face à Troyes
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Restés sur deux succès consécutifs, les Girondins de Bordeaux rechutent à domicile face à Troyes (0-1), relégable au coup d’envoi (17e).

La passe de trois est ratée pour Bordeaux. La faute, en partie, à un Alou Diarra qui a joué un bien mauvais tour à son ancien club. Chargé d’assurer l’intérim à la tête de l’équipe première de l’ESTAC après l’éviction de Patrick Kisnorbo survenue le week-end dernier, l’ancien international français (44 sélections) a mis fin à la série de trois défaites de rang toutes compétitions confondues du club aubois.

Bordeaux gâche trop

Dominateurs, les Marines et Blanc ont appliqué le jeu de maîtrise et de recherche d’espaces voulu par leur entraîneur espagnol, Albert Riera. Mais à se montrer trop inefficaces au moment de chercher la récompense d’un premier but, les Girondins se sont exposés. Vipotnik a manqué quelques belles occasions, notamment en échouant face au gardien adverse Alemdar, puis en ratant une reprise au deuxième poteau sur un corner. Son compère d’attaque, Davitashvili n’a guère affiché plus de réussite, échouant dans un face-à-face avec le dernier rempart troyen et voyant l’une de ses tentatives terminer le poteau.

Vulnérable aux contre-attaques de l’ESTAC, l’équilibre bordelais a cédé lorsque Lefebvre s’est échappé pour catapulter sa frappe sous la barre de Starczek (0-1, 34e).

Et rechute

On ne pourra pas reprocher aux Girondins d’avoir manqué de caractère et d’envie pour renverser la situation en deuxième mi-temps. Pas aidé par l’expulsion d’Ekomié, peu après l’heure de jeu (64e), Bordeaux a poussé jusqu’au bout. En vain, puisque Vipotnik a gaché à nouveau plusieurs opportunités dans les dix dernières minutes, alors que Troyes, de son côté, a loupé l’occasion de tuer le match.

Cette défaite enlise un peu plus les Bordelais dans la seconde partie du classement de Ligue 2. Pointant à la 13e place avec 18 points au compteur, le club au scapulaire voit son adversaire du jour, toujours 17e et premier barragiste, revenir à seulement deux unités.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales