Rumeurs
Officiel

Barça – PSG : trois raisons de croire à la qualification des Parisiens

Kylian Mbappé, le rêve saoudien
Publié le par Jean Bodéré Icon Sport

En ballotage défavorable pour se qualifier dans le dernier carré de la Ligue des champions à la suite de leur défaite à domicile face au FC Barcelone au match aller, le PSG a pourtant toutes ses chances de vaincre les Catalans. Voici pourquoi. 

Ce mardi 16 avril sera sans aucun doute la soirée la plus importante de la saison du Paris Saint-Germain. Qualifié en quart de finale de Ligue des Champions après deux années d’échecs successifs en huitièmes, le PSG a l’occasion de retrouver le dernier carré de la compétition cette semaine. Mais pour cela, les Parisiens vont devoir montrer un tout autre visage que mercredi dernier qui les a menés à une cuisante défaite au Parc des Princes. Si la tâche sera compliquée à l’extérieur et au vu de la prestation parisienne délivrée au match aller, la qualification est encore loin d’être inatteignable. Voici donc trois raisons de croire en une qualification parisienne.

Kylian Mbappé : 

Il est certainement le facteur X de ce choc au sommet. Transparent lors du match aller, Kylian Mbappé a agacé son monde par son comportement au-delà de ses performances. En effet, le français a été aperçu à de nombreuses reprises en position de hors-jeu car il ne faisait pas les replis défensifs. Mais il a aussi manqué de justesse dans ses dribles et ses prises de décision qui ont conduit à de nombreuses pertes de balle. Un sursaut d’orgueil est donc à prévoir de la part du génie français qui reste rarement transparent après avoir été critiqué de la sorte sur les réseaux et dans les médias. Enfin, le Camp Nou est un stade qui réussit plutôt bien à Mbappé puisqu’il avait martyrisé Piqué et les Catalans lors de leur dernier affrontement avec un triplé signé dans leur antre.

Le Barça diminué : 

L’autre raison de croire en une qualification parisienne est le manque de profondeur côté barcelonais. En effet, le FC Barcelone ne sera pas au complet pour accueillir son adversaire puisque quatre jours manqueront à l’appel. Pour preuve, Gavi sera toujours inapte à jouer au milieu de terrain après sa rupture des ligaments croisés tout comme Alejandro Baldé qui n’occupera pas le couloir gauche en raison d’une déchirure au tendon. Déjà absents lors du match aller, ces deux hommes seront rejoints dans les tribunes par deux autres coéquipiers : Sergi Roberto et Andreas Christensen. Le héros de la remontada et capitaine de l’équipe ainsi que le buteur du match aller seront tous deux suspendus à la suite de leur carton jaune reçu la semaine passée. Enfin, Pedri n’est toujours pas à 100% et le voir entamer la rencontre sur le banc n’est pas à exclure. 

Luis Enrique : 

Enfin, l’ultime raison de croire que le Paris Saint-Germain finira par se qualifier est Luis Enrique. Le technicien espagnol a la chance d’avoir l’expérience de ses grands rendez-vous et de ses scénarios, en témoigne sa mythique remontada face au PSG avec le FC Barcelone au Camp Nou en 2017. Demain, les mêmes ingrédients seront présents en Espagne mais dans des camps différents. Ainsi, Luis Enrique sait y faire dans ce genre de cas et a connu bien pire qu’une défaite par un but d’écart lors d’un match aller au cours de carrière. De plus, face à son ancien club, il va sans dire que Luis Enrique aura la volonté de faire taire les nombreuses critiques à son encontre sur son management. Enfin, contrairement au FC Barcelone, Luis Enrique pourra compter sur la quasi-totalité de son effectif pour cette rencontre mis à part Presnel Kimpembe. Les possibilités tactiques seront donc grandes et facilement malléables en fonction du scénario de la rencontre et donc difficiles à cerner pour Xavi. 


Supporter de l'En Avant de Guingamp, le meilleur des clubs Bretons, je préfère rencontrer Yannis Salibur, Cristophe Kerbrat ou Jeremy Sorbon plutôt que Cristiano Ronaldo, Lionel Messi ou Sergio Ramos.

Photo de Jean Bodéré