Transferts France Étranger Coupes d'Europe International

Après Milan, Zlatan Ibrahimovic compte jouer à Hammarby

zlatan-chasuble-hammarby
Publié à 25/11 par Fabien Borne Icon Sport

Revenu à Milan en janvier dernier, Zlatan Ibrahimovic régale en Serie A et est sous contrat jusqu'en juin prochain. Mais à bientôt 40 ans, le Suédois envisage un retour au pays, lui qui est devenu actionnaire du club d'Hammarby il y a quelques mois.

Parti comme il est parti, Zlatan Ibrahimovic prolongera peut-être encore avec l'AC Milan la saison prochaine, histoire de regoûter aux joies de la Ligue des champions. Que ce soit dans un an ou un peu plus tard, l'ancien buteur du PSG pourrait ensuite retourner en Suède, probablement pour y finir sa carrière, comme il l'a confirmé à Aftonbladet, en marge de son 12e Ballon d'or suédois.

Zlatan : "L'équipe nationale me manque"

"Nous avons discuté avec Hammarby cet été. C'était soit je restais ici à Milan, soit je signais là-bas. Ceux qui ont profané ma statue à Malmö m'ont donné encore plus de raisons de jouer pour Hammarby", a lâché Zlatan, qui est devenu actionnaire du club situé à Stockholm en novembre dernier. Un club avec lequel il s'est entraîné en avril dernier, quand l'Italie était confinée.

"Gagner le Ballon d'or suédois à 50 ans"

"Avec Hammarby, ce n'est pas passé loin de se faire l'été dernier, a ajouté Zlatan. Si ça n'avait pas été Milan, ça aurait été Hammarby. La seule chose, c'est que je ne pouvais pas récupérer le numéro 10, car c'est un certain Kennedy qui l'a. C'était mon seul souhait (rires)", a-t-il plaisanté, avant de conclure : "Est-ce que c'est possible que j'y joue dans le futur ? Oui". Zlatan a ajouté qu'il voulait faire d'Hammarby "la meilleure équipe de Scandinavie".

Actuel meilleur buteur de Serie A avec 10 réalisations, Zlatan Ibrahimovic se voit encore continuer quelques années : "Comme j'ai gagné le Ballon d'or (suédois) à 39 ans, je compte le gagner à 50 ans. Je continuerai aussi longtemps que je pourrai jouer et que je pourrai laisser une empreinte comme je le fais aujourd'hui. Sinon, ce n'est pas amusant. Je dois me sentir vivant. Mais ensuite, je dois trouver des défis, des objectifs. Comme Mino (Raiola, son agent) le dit souvent : vous pressez l'orange jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien dedans. Ensuite, vous l'a remplacée. Moi, j'ai encore du jus."