Rumeurs
Officiel

Après la défaite à Lyon, Gennaro Gattuso (OM) défend ses choix tactiques 

Gattuso-OL-OM-décla-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Défait sur la pelouse de Lyon (1-0) lors du choc de la 20ème journée de Ligue 1, l'OM, aligné en 4-3-3, a livré une copie très terne ce dimanche soir. Malgré le contenu proposé par les Olympiens, Gennaro Gattuso ne veut pas remettre en cause ses choix tactiques.

Les semaines passent et l'Olympique de Marseille n'en finit plus de décevoir. Dimanche soir, les Phocéens n’ont quasiment rien montré contre Lyon et ont été sanctionnés d'un revers court mais sans appel (1-0). Pourtantn au coup d'envoi, Gennaro Gattuso, l’entraîneur de l’OM, avait décidé de revenir à son système préférentiel, le 4-3-3, au détriment du 3-5-2 qui avait été prépondérant dans la large victoire du match aller contre ces mêmes Rhodaniens (victoire 3-0). Interrogé sur la pertinence de ses choix tactiques, le technicien italien a préféré évoquer des détails pour expliquer la nouvelle contre-performance du club olympien, désormais 8ème de Ligue 1.

« Si on avait pris le point du match nul, ce soir (hier), je ne pense pas que ça aurait été anormal »

« Ce n’est pas une question de système. Ce soir (hier), on a joué avec un latéral droit plus défensif aussi. Le problème depuis que je suis arrivé, c’est que ça se joue la plupart du temps sur des détails. Si on avait pris le point du match nul, ce soir (hier), je ne pense pas que ça aurait été anormal. En seconde période, on a créé davantage de danger, on a été meilleurs » relevait Gennaro Gattuso dans des propos rapportés par nos confrères de L'Équipe. L'OM tentera de relever la tête dès vendredi avec la réception de Metz, qui reste sur huit défaites consécutives toutes compétitions confondues.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya