Rumeurs
Officiel

Algérie : trois entraîneurs pour remplacer Djamel Belmadi

CAN-2024-Belmadi-Algérie-succession-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Au lendemain de l’élimination de l’Algérie de la CAN 2024 au stade de la phase de poules, Djamel Belmadi a été évincé ce jeudi de sa fonction de sélectionneur des Fennecs. Tour d'horizon des coachs pouvant le remplacer. 

Héros en 2019 en remportant la Coupe d’Afrique des Nations, la deuxième dans l’histoire de la sélection, le sélectionneur Djamel Belmadi a vu le peu de crédit qui lui restait disparaître après le nouveau fiasco de l’Algérie, éliminée en phase de poules de la CAN 2024 comme lors de la dernière édition. Face à cette énième désillusion, la Fédération algérienne a pris la décision de se séparer de son sélectionneur pour ouvrir une nouvelle page de l’histoire des Fennecs. Voici trois hommes capables d’occuper le poste très compliqué de sélectionneur de l’Algérie. 

Hervé Renard 

Son nom circule déjà quelques heures après que Djamel Belmadi ait été démis de ses fonctions. Actuellement à la tête de l'Équipe de France féminine au moins jusqu’au JO, Hervé Renard fait figure de favori selon les informations de nos confrères de L’Équipe. Walid Sadi, le président de la Fédération, le tiendrait en haute estime. Il faut dire que l’entraîneur de 55 ans n’a plus à démontrer sa capacité à gagner sur le continent africain après avoir remporté déjà deux Coupes d’Afrique des Nations avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015).

Au-delà de sa culture de la gagne, Hervé Renard est un vrai meneur d’hommes et sait donner de la confiance à son groupe. Reste à voir si le natif d'Aix-les-Bains serait intéressé par ce projet alors qu’une prolongation de son mandat de sélectionneur de l’Équipe de France féminine n’est pas à exclure en cas de belles prestations aux JO 2024 de Paris. 

Madjid Bougherra 

Passé à la tête de l’équipe de l’Algérie A entre 2020 et 2023, Madjid Bougherra pourrait être un beau pari tenté par la Fédération algérienne de football. L’ancien défenseur international, intronisé en octobre dernier comme entraîneur d’Al-Markhiya, pourrait être intéressé par ce challenge de redresser les Fennecs. 

D’autant plus que son expérience sur le banc l’équipe A’ d’Algérie a été couronnée de succès avec un sacre en Coupe Arabe en 2021 et une finale seulement perdue aux tirs aux buts contre le Sénégal lors de la CHAN 2022. Un bilan prometteur pour là-aussi un homme reconnu pour ses qualités de leadership. Son expérience de la sélection contrairement à ses autres concurrents semble également un atout dans la course à la succession de Djamel Belmadi

Vahid Halilhodžić

Et si coach Vahid faisait son retour sur le banc de l’Algérie ? Cette option semble aujourd’hui dans les tuyaux. Adoré par les supporters des Fennecs après un premier passage à la tête de la sélection ponctuée par un huitième de finale perdue contre l’Allemagne lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, le coach bosniaque de 71 ans est libre de tout contrat après son éviction du Maroc peu avant le Mondial 2022. 

Ce dernier serait certainement tenté par ce challenge, qui s'apparente comme le dernier défi de sa carrière d'entraîneur. Son intransigeance pourrait remettre la tête des cadres algériens à l’endroit au moins à court terme. De plus, il ferait un excellent contre-feu après ce nouveau fiasco de la sélection algérienne, éliminée en phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations 2024.


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya