Rumeurs
Officiel

Théo Hernandez laisse planer le mystère sur son avenir

Theo Hernandez tout sourire au Milan
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Au cours d'un long entretien accordé à AS, Théo Hernandez s'est confié sur l'évolution de sa carrière. Épanoui en Italie, tant sur le plan personnel que professionnel, le latéral gauche des Bleus n'écarte pour autant aucune possibilité quant à son avenir.

Maniant l'espagnol à la perfection, Théo Hernandez s'est livré auprès de nos confrères d'AS, média d'un pays qui l'a vu grandir. Pourtant, c'est bien de l'autre côté des Alpes que l'international français (23 sélections, 2 buts) a franchi un sacré pas dans sa carrière de footballeur pour atteindre, selon ses dires, la "maturité idéale" et le "meilleur moment de sa carrière". C'est Paolo Maldini, alors directeur sportif de l'AC Milan, qui l'avait persuadé lors d'une rencontre à Ibiza à l'été 2019, alors qu'il était sur le point de rejoindre la Bundesliga et le Bayer Leverkusen.

Incontesté au Milan

Depuis, Théo a conquis l'admiration à tous les niveaux du club italien. Au stade San Siro, les tifosi l'adorent. Devenu un leader incontesté à 26 ans, brassard de capitaine au biceps, le frère de Lucas est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes du monde à son poste. Cette saison, il continue d'être un pilier essentiel de l'équipe dirigée par Pioli, envers qui il se montre reconnaissant pour son évolution dans le jeu.  De là à s'inscrire davantage dans la durée au sein du club aux 7 Ligues des Champions ? Pas si évident, d'autant que plusieurs titres transalpins ont récemment fait écho à une fin de cycle concernant l'entraîneur milanais à l'issue de la saison.

"On ne sait jamais ce que la vie nous réserve"

Alors que le Real Madrid a fait du recrutement d'un nouveau latéral gauche pour l'été prochain l'une de ses priorités, AS a interrogé le Marseillais de naissance sur un possible retour au sein des Merengues, qui avaient déboursé 24 millions d'euros en 2017 pour l'arracher à l'Atlético. Théo Hernandez a prôné le Carpe Diem, disant vouloir penser "au jour le jour" et "être totalement concentré" sur le Milan.

Relancé par le quotidien castillan, le vice-champion du monde s’est d’abord montré reconnaissant : "Pour le Real Madrid, je n'ai que des mots de gratitude pour la confiance qu'ils m'ont accordée. J'aime vivre dans le présent et dans le futur immédiat, mais je garde ce grand club dans mon cœur et j'en suis très reconnaissant". Avant de faire planer quelque peu le trouble : "On ne sait jamais ce que la vie nous réserve, mais je vis dans le présent pour les émotions et le professionnalisme. Personne ne connaît l'avenir. Il y a encore beaucoup de matchs à jouer cette saison avec Milan et je ne pense vraiment qu'à ce que j'ai à faire sur le terrain." Son contrat avec le club lombard court jusqu'en 2026.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales