Rumeurs
Officiel

Strasbourg : "Catastrophiques", Patrick Vieira n’épargne pas ses joueurs

Patrick Vieira, dépité en conférence de presse
Publié le par Clément Vales Icon Sport

Sèchement battu à domicile par le Stade Brestois (0-3), le Racing Club de Strasbourg Alsace a livré une prestation plus qu’inquiétante, confirmant sa mauvaise passe actuelle. Une performance qui n'a pas du tout plu au public de la Meinau, ni à l’entraîneur Patrick Vieira.

Le RCSA n’a jamais semblé exister durant cette rencontre. Samedi soir, pour le compte de la 23ème journée de Ligue 1, Strasbourg recevait Brest pour une opposition entre deux équipes aux dynamiques diamétralement opposées. Avant le coup d’envoi, les Alsaciens restaient sur trois défaites consécutives, tandis que leurs adversaires du soir abordaient la rencontre avec confiance, forts d’une série de onze matches sans défaite et d'une place de dauphin au classement. Une différence qui s'est manifestée sur le terrain, tant l’écart de niveau entre les deux équipes semblait évident. Manque d'agressivité, déchets techniques et mauvais choix ont finalement conduit les Strasbourgeois à s’incliner lourdement à la Meinau sur le score de 0-3. Une prestation indigeste pour les supporters locaux, nombreux à avoir quitté le stade bien avant le coup de sifflet final.

"Quel est le projet ?"

Alors qu'une partie du public se montrait moqueuse envers sa propre équipe, une banderole visant Blue Co a été déployée dans une partie de la tribune, interrogeant le propriétaire : "Quel est le projet ?". Cette hostilité envers la multi-propriété était également accompagnée d'insultes. Un mécontentement compris par Patrick Vieira, qui s'est exprimé au micro de Canal + à la fin de la rencontre.

"Le public a raison de siffler et de quitter le stade, car la performance n'était pas à la hauteur. Il ne faut pas se le cacher, nous devons assumer cette performance bien en dessous de nos attentes. Je pense qu'on aurait pu jouer pendant des heures sans mettre cette équipe de Brest en danger. Ils sont en pleine confiance et réussite. De notre côté, nous avons du mal à nous créer des occasions, nous sommes fébriles, nous n'avons pas tenté assez de passes vers l'avant... Lorsque nous sommes fébriles, nous commettons des erreurs, nous encaissons des buts et le doute s'installe. Cela devient un match très compliqué", a ainsi déploré l'entraîneur alsacien.

Un Patrick Vieira déconcerté

Le champion du monde de 1998 a poursuivi son analyse lors de la conférence de presse. "Nous avons été catastrophiques dans tous les sens du terme. Ce fut un match tranquille pour Brest, nous ne les avons jamais mis en danger. C'est une défaite lourde à porter. Nous assumons les critiques, nous avons été en dessous de ce que les gens attendaient", a admis l'ancien entraîneur niçois. Cette prestation inquiétante, synonyme de quatrième défaite consécutive, laisse Strasbourg à la 12ème place de la Ligue 1, avec la zone de relégation qui se rapproche dangereusement, à seulement trois points derrière.


Mon action favorite ? Un une-deux entre les bords de la Garonne et les potreros du Río de la Plata. Supporter du TéFéCé et socio d'Argentinos Juniors. 

Photo de Clément Vales