Rodri à Manchester City pour 70 M€, c'est quasiment bouclé

Publié le 16/05 par Fabien Borne - Édité le 16/05

Rodri à Manchester City pour 70 M€, c'est quasiment bouclé

Un nouveau départ se prépare du côté de l'Atlético Madrid selon la presse espagnole. Priorité de Pep Guardiola, Rodrigo est tout proche de rejoindre Manchester City.

Rodrigo à Manchester City, c'est très chaud. Présenté depuis plusieurs semaines comme la priorité de Pep Guardiola chez les Skyblues, le milieu défensif espagnol est bien en passe de quitter l'Atlético Madrid selon plusieurs sources espagnoles. Mercredi, la Cadena SER assurait ainsi qu'un club allait venir payer sa clause libératoire de 70 M€ et que l'Atlético s'était déjà fait une raison. Manchester City, le Barça et le Bayern Munich étaient présentés comme les trois clubs susceptibles de se l'offrir.

Mais comme l'explique le quotidien catalan Sport ce jeudi, tout laisse à croire que ce club sera Manchester City. Le journal barcelonais confirme que le Barça s'est renseigné sur Rodrigo auprès de son entourage. Un entourage qui a fait savoir au Barça que l'interntional espagnol était "tout proche de City". Selon Sport, le Barça n'a donc pas insisté puisque Rodri n'était de toute façon pas une priorité.

L'Atlético pense à Llorente pour le remplacer

Du côté de l'Atlético Madrid, qui va perdre cet été Lucas Hernandez, Antoine Griezmann, Diego Godin, Juanfran ou encore Filipe Luis, on semble déjà résigné : "Pour le moment, Rodrigo est un joueur de l'Atlético, mais si demain il a une offre et qu'il veut partir...", a ainsi confié le président rojiblanco Enrique Cerezo sur les ondes de la COPE hier soir.

Si le joueur veut partir, comme cela semble être le cas, et que City paye sa clause, l'Atlético ne pourra rien faire et se consolera peut-être en se disant qu'il n'avait déboursé que 20 millions d'euros pour l'acheter il y a un an. D'ailleurs, le club madrilène a déjà anticipé ce départ et penserait à Marcos Llorente selon la SER. Le milieu défensif espagnol du Real Madrid fait partie des éléments sur lesquels Zinedine Zidane ne compte plus.