Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
21:15
Logo de l'équipe : Chelsea FC
Che
-
Lei
Logo de l'équipe : Leicester City FC
Voir plus

Real Madrid-Barça : le onze idéal du Clasico

messi-kroos-barca-real
Publié le 10/04 par Elton Mokolo Icon Sport

Ce samedi, le Real Madrid et le Barça s’affrontent avec comme objectif, la première place du championnat. L’occasion de faire un tour d’horizon des forces en présence des deux équipes et de constituer un onze de départ spécial Clasico.

Auteurs d’un début de saison loin des standards attendus, le Real Madrid et le FC Barcelone sont engagés depuis dans une course contre-la-montre pour se rapprocher de la place de leader actuellement détenue par l’Atlético de Madrid. C'est bien simple, il faut remonter respectivement au 30 janvier côté Real et même le 5 décembre de l’année passée côté Barça pour voir une défaite en Liga. Durant ce laps de temps, des joueurs se sont distingués et vont avoir une nouvelle opportunité de le faire durant ce Clasico.

L'occasion de décerner les bons points à travers la création d’un onze inédit pour cette rencontre particulière. Une équipe impactée certes par les absences de joueurs notables comme Ramos ou Varane notamment mais qui mettra aussi en avant des joueurs initialement appelés aux seconds rôles. Parce que choisir c’est aussi éliminer et que des joueurs comme Casemiro ou Busquets ou Pedri n’ont pas été retenus, voici mon onze de départ.

Gardien : Thibaut Courtois

Acteur majeur de la Liga remportée la saison dernière, le portier belge n’a pas baissé en termes de performance. Toujours aussi précieux, Courtois était même l’une des rares satisfactions quand les résultats de son équipe étaient inquiétants au cœur de l’automne. Malgré une défense remaniée tout au long de la saison, le portier belge continue d’être ce gardien qui te rapproche de la victoire en même temps qu’il t‘éloigne de la défaite. Absent en raison d’une blessure qui lui a fait manquer le début de saison, Marc-André ter Stegen a depuis des performances en deçà de ce qu’il est capable de produire et court toujours après sa meilleure forme. Le Clasico tombe à point pour y remédier.

Arrière droit : Sergiño Dest

Rattrapé par des blessures chroniques l’empêchant d’être sur le terrain de manière régulière cette saison, Dani Carvajal est absent de ce onze comme Sergi Roberto qui rencontre une problématique similaire. C’est donc un duel qui met aux prises des joueurs qui étaient amenés à jouer dans un premier temps les seconds rôles mais qui se trouvent à se battre aujourd’hui pour une place de titulaire.

Si Lucas Vasquez n’a pas démérité et s’est révélé être une alternative fiable à un poste qui n’est pas le sien au départ, mon choix final se porte sur Dest. Arrivé l’été dernier en Catalogne, l’international américain fait forte impression. S’il a connu un coup de moins bien lié à des problèmes physiques en début d’année 2021, c’est pour mieux revenir sur cette fin de saison, épanoui dans ce rôle de contre-attaquant qu’il affectionne sur le côté droit.

Défenseurs centraux : Ronald Araujo et Nacho Fernandez

Sergio Ramos blessé, Raphaël Varane touché par le Covid-19, Gérard Piqué à peine remis sur pied, ce sont trois noms importants qui manquent à l’appel pour former la charnière centrale. Il faut alors se tourner vers d’autres joueurs qui en début de saison étaient préposés à des rôles de remplaçants mais qui ont su se rendre très utiles à mesure que la saison avançait.

A ce petit jeu, Ronald Araujo et Nacho Fernandez ont su profiter des absences et de rendements insuffisants pour être alignés régulièrement. L’Uruguayen est l’une des révélations de la saison blaugrana, se révélant comme un leader de défense tandis que le canterano madrilène assure plus qu’un intérim dans la défense centrale entre les blessures de Ramos et les performances décevantes de Militão. Au point qu’une place dans le groupe espagnol pour l’Euro n'est pas à écarter en fin de saison.

Arrière gauche : Jordi Alba

Ferland Mendy aurait pu prétendre occuper ce rôle de latéral gauche de par sa position de titulaire inamovible sous Zinedine Zidane. Pour autant, mon choix va se porter sur un revenant, Jordi Alba. En difficulté la saison passée, le champion d’Europe 2012 retrouve une seconde jeunesse dans le Barça version Ronald Koeman. Auteur de quatre passes décisives dont une effectuée à l’occasion du match aller, Jordi Alba sera l’un des hommes à surveiller sur la pelouse du Di Stefano.

Milieux : Luka Modric, Toni Kroos, Frenkie De Jong

Métronome madrilène, Toni Kroos a une influence importante dans la fin de saison des Merengues. Armé de sa qualité de passe, le champion du monde 2014 permet à son équipe de voyager plus sereinement dans le camp adverse en même temps qu’il déjoue les pressings adverses à l’instar de ce qu’il avait réalisé au Camp Nou lors du match aller. Les hommes de Ronald Koeman sont prévenus, il sera important de neutraliser Kroos tout comme il sera important de neutraliser Luka Modric qui fait également partie de mon onze idéal. Dans la lignée de son restart impeccable en fin de saison dernière, le Ballon d’Or 2018 n’a pas faibli au niveau de son rendement.

Alors qu’on aurait pu penser qu’il serait davantage préservé cette saison, Modric est de toutes les batailles et continue d’aligner, malgré ses 35 ans, des performances majuscules aux côtés de son compère allemand.  Dernier membre du trio au milieu, Frenkie De Jong vit ses meilleurs mois dans sa jeune carrière barcelonaise. Après un début de saison plutôt timide, le Batave est très vite monté en puissance, se révélant être un joueur influent dans toutes les zones du terrain. C’est ainsi qu’on l’a déjà retrouvé à plusieurs reprises en finisseur devant le but adverse. Le Real est prévenu.

Attaquants : Ousmane Dembélé, Karim Benzema, Lionel Messi

Bien parti pour boucler sa première saison complète sous le maillot blaugrana, Ousmane Dembélé est précieux dans le dispositif de Ronald Koeman. Si le champion du monde 2018 reste toujours aussi imprévisible balle au pied, il est également devenu un joueur très responsabilisé dans l’animation blaugrana que ce soit dans un rôle d’ailier ou d’avant-centre ces dernières semaines. Et ce ne sont pas ses trois réalisations lors des cinq dernières rencontres de Liga dont celle très importante contre Valladolid lundi qui vont diminuer son importance côté Barça.

A ses côtés, difficile de ne pas mettre l’incontournable Karim Benzema. Nommé meilleur joueur de la Liga 2019-2020, le quadruple champion d’Europe est toujours le leader offensif de son équipe avec déjà 18 buts inscrits au championnat. Benzema sera particulièrement attendu contre un Barça face à qui il n’a plus marqué depuis août 2017, soit neuf matchs !

Un autre joueur qui aura cœur de mettre fin à une série de matchs sans marquer lors du Clasico depuis mai 2018 et qui prend la dernière place dans ce onze de départ, c’est Lionel Messi. Après un début de saison marqué par des envies d’ailleurs, le sextuple Ballon d’Or est dans une très grande forme depuis le début de l’année civile. Meilleur buteur de Liga, Messi s’avance vers son 45e Clasico avec l’objectif de rapprocher son équipe de la première place tout en reléguant le rival honni à cinq points.

Voilà mon onze idéal qui se dessine à l’occasion de ce Clasico ô combien important à plus d’un titre pour les deux équipes. S’il ne sera jamais aligné sur un terrain, il met en avant des joueurs qui ont des apports importants au sein des deux équipes et qui pourraient se distinguer sous les coups de 21h.

Mon équipe type du Clasico : Courtois - Dest, Araujo, Nacho, Alba - Modric, Kroos, De Jong - Messi, Benzema, Dembélé