Rumeurs
Officiel

« Quelque chose de différent se produit », le Brésil s’enflamme pour Dimitri Payet !

Payet-Vasco-da-Gama-foot-2024-jpg
Publié le par Melvin Moya Icon Sport

Auteur d’une performance remarquée contre Botafogo (2-4), Dimitri Payet (Vasco Da Gama) s’attire les éloges de la presse brésilienne et de l’adjoint du club carioca Emiliano Ramón Diaz. 

Maintenu in extrémis la saison dernière en D1 brésilienne, le Vasco da Gama de Dimitri Payet a plutôt bien entamé son championnat de Rio 2024 avec 16 points au compteur. L’ancien joueur de l’OM n’est clairement pas pour rien dans le début de saison prometteur de la formation brésilienne. Preuve en est, sa performance contre Botafogo, le week-end dernier. Très actif sur le plan offensif, Payet a réalisé deux passes décisives pour aider son équipe à l’emporter sur le score de quatre buts à deux. 

Les qualités de leadership et d'adaptation de Payet saluées par la presse brésilienne

L'exploit de Payet n'est pas passé inaperçu dans la presse brésilienne. Dans un article paru ce jeudi matin sur le site Globo Esporte, notre confrère Tébaro Schmidt est revenu sur la performance exceptionnelle du Français, louant ses qualités de leadership et d'adaptation. Arrivé dans une équipe en crise l'année dernière et ayant évité la relégation lors de l'ultime journée du championnat brésilien, Payet a su rapidement s'intégrer et jouer un rôle crucial dans la montée en puissance du Vasco da Gama.

L'adjoint de Vasco da Gama admiratif du talent de Dimitri Payet

Outre la presse locale, l'assistant et le fils de l’entraîneur de Vasco Ramón Díaz, Emiliano Ramón Diaz, a également témoigné son admiration pour Dimitri Payet. « C'est un joueur très important et différent. Quand il récupère le ballon, quelque chose de différent se produit. Un gars humble qui s'adapte au moment, fait tout ce qu'on lui demande », a-t-il déclaré, visiblement sous le charme du talent de l’ex-international français. À 36 ans, Payet semble ainsi s’offrir une cure de jouvence sous le soleil brésilien. Bien loin de la saison morose de son ancien club : l'OM. 

 

 

 


Fan inconditionnel de la Coupe de France et de Football Manager. Passé par WebGirondins, Daily Sports, BeIN Sports et Quinze Mondial, je me lance dans cette nouvelle aventure avec l'idée de rester aussi longtemps sur ce site que Alex Ferguson à Manchester United.

Photo de Melvin Moya