Livescores Transferts France Étranger Coupes d'Europe International
21:00
Logo de l'équipe : LOSC
Lil
0 - 0
ASS
Logo de l'équipe : AS Saint-Étienne
Voir plus

PSG-Manchester City (1-2) : les tops et flops

gueye-de-bruyne-mbappe
Publié le 28/04 par Fabien Borne Icon Sport

Le PSG a réalisé une mauvaise opération ce mercredi soir en s'inclinant 2-1 à domicile face à Manchester City en demi-finale aller de la Ligue des champions. Retrouvez nos tops et flops de la rencontre. 

Les tops

Kevin De Bruyne

Encore incertain il y a quelques jours, le capitaine de Manchester City était aligné en position de faux numéro neuf au coup d'envoi. Sur le papier en tout cas car en pratique le Belge a beaucoup bougé sur le terrain. C'est lui qui, avec de la réussite certes, relance son équipe en égalisant. Il s'est montré à plusieurs fois dangereux et a assumé son statut de leader.

Riyad Mahrez

Son duel face à Mitchel Bakker promettait des étincelles. Bien contrôlé en première période, l'ailier algérien a haussé son niveau de jeu en seconde période et a fait mal au PSG. Il a de la réussite lui aussi sur son coup franc puisque le mur du PSG s'est complètement disloqué. Mais son but pourrait valoir de l'or au retour et c'est le joueur de City qui a provoqué et gagné le plus de duels.

Angel Di Maria

Si le PSG a réalisé une mauvaise opération et une seconde période insuffisante, il ne faut pas jeter non plus tout son match et la première période parisienne aurait mérité à elle tout seule d'être dans les tops. Nous avons préféré mettre en avant une individualité parisienne, en l'occurence Angel Di Maria. Passeur décisif sur le but de Marquinhos, d'un corner rentrant parfaitement exécuté, l'Argentin a été présent à la récupération et inspiré dans ses choix de passes ou de dribbles. Il s'est un peu éteint vers l'heure de jeu avant d'être remplacé par Danilo à la 80e.

Les flops

La deuxième mi-temps du PSG

Le PSG a montré deux visages ce soir. En première période, les hommes de Pochettino ont tenu la dragée haute à leur adversaire et ont beaucoup tenté. En seconde, ils ont éteint la lumière et ont arrêté de jouer, comme s'ils n'en avaient plus la force. Une dualité symbolisé par cette statistique : le PSG a tiré 9 fois en première période, pour seulement un tir en seconde.

Neymar

Peu de duels gagnés (seulement un tiers), peu d'influence sur son équipe, peu d'actions dangereuses si ce n'est la première occasion du match à la 13e, juste avant l'ouverture du score de Marquinhos. Comme son équipe, Neymar n'a pas montré grand-chose après la pause et semblait emprunté physiquement. Un match à oublier pour le crack brésilien.

Kylian Mbappé

Irrésistible en huitième et en quart de finale de Ligue des champions, Kylian Mbappé a été bien muselé par la défense des Citizens, à l'exception de cette action de la 56e où il sert Marco Verratti en retrait et où le PSG passe proche du 2-0. Mbappé n'a pas tiré une seule fois ce soir, une première pour lui dans cette compétition. Ce n'est pas que de sa faute, mais on attendait évidemment beaucoup plus de lui. Une prestation à oublier pour le prodige de Bondy, qui ne semblait pas non plus très en jambes. Un lien avec son bobo du week-end dernier à Metz ?